Brian Elliott a forcé la prolongation avec un arrêt incroyable

Drama

Les débuts de saison de Brian Elliott et de Richard Panik sont aux antipodes. Ce dernier mène la LNH avec 6 buts grâce à un taux de conversion de 54,5% alors que le gardien des Flames a une fiche de 1-3 avec un % d’arrêts de 86,7% et une moyenne de buts alloués de 3,95. Leur chance pourrait toutefois avoir changé de bord en fin de 3e période lundi soir.

Alors que c’était 2-2 en toute fin de 3e, Panik a eu la chance de donner la victoire aux Hawks. Brian Elliott est toutefois arrivé à la dernière seconde pour faire un arrêt du patin et conserver l’égalité. Ça assurait un point au classement aux Flames, qui n’en n’ont pas une tonne (5 en 7 matchs). Le gardien de Calgary a continué son travail en prolongation avec 6 arrêts. De l’autre côté, Crawford n’a fait face qu’à un tir et on s’est dirigé vers la fusillade.

Brian Elliott a continué à dominer pendant l’exercice de tirs au but. Il a arrêté les 7 tentatives des Blackhawks et Kris Versteeg l’a finalement récompensé en déjouant son ancien coéquipier pour permettre aux Flames de gagner. D’ailleurs, il a fallu une feinte assez spectaculaire pour déjouer le cerbère québécois.

Elliott aura probablement un congé contre les Blues mardi soir, mais Chad Johnson va essayer de poursuivre sur son élan. Les Flames vont également espérer que cette victoire pourra tourner leur saison de bord tandis que les Hawks espéreront la même chose pour leur désavantage numérique, qui s’est replacé après un autre début de match atroce.

L’arrêt spectaculaire de Brian Elliott

Le but gagnant de Kris Versteeg