Brett Favre poursuivi pour plus de 16 millions $

Drama

Le légendaire Brett Favre est dans l’eau chaude, pas à peu près. L’ancien quart-arrière vedette de la NFL fait face à une poursuite de 16 millions de dollars. C’est la firme Callais Capital Management (CCM) qui lui réclame cette somme en raison de sa participation dans la promotion d’un nouveau réseau social: Sqor.

Si le nom ne vous dit rien, c’est bien normal. Sqor s’est révélé être un flop monumental, mais surtout, semble-t-il, un bel amas de mensonges et d’exagérations. Il s’agissait d’une plateforme qui devait aider les athlètes à réellement se rapprocher de leurs fans. Sqor prenait en considération les profils d’un sportif sur les autres médias sociaux(Facebook, Twitter, etc.) et l’aidait à interagir efficacement avec ses partisans. L’intérêt pour les athlètes était d’optimiser leur utilisation des médias sociaux afin d’attirer davantage de commanditaires.

Un tissu de mensonges

Toutefois, CCM affirme que Favre et ses partenaires ont menti sur le succès et le potentiel de Sqor afin de s’attirer du financement. Ils auraient prétendu détenir 325 millions d’utilisateurs et qu’ils pensaient engranger des revenus de 44 millions en 2018. Ils affirmaient que leur réseau social était utilisé par des vedettes sportives telles que Connor McGregor, Rob Gronkowski et Odell Beckham Jr.

Favre et ses associés auraient même avancé que Sqor allait connaître une croissance plus importante que Twitter et LinkedIn. Au final, rien de tout ça ne s’est avéré. CCM croit désormais que les créateurs de Sqor ont tout simplement menti pour influencer les investisseurs à embarquer dans le projet.