Brady Skjei évite l’arbitrage avec un contrat de 31,5 M$

Drama
Embed from Getty Images

Le défenseur des Rangers, Brady Skjei, était l’un des derniers gros noms sur le point de se rendre en arbitrage, mais il ne s’est pas rendu au 31 juillet. Il a plutôt signé un contrat de six ans d’une valeur de 31,5 M$. Il aura donc un impact salarial de 5,25 M$ sur la masse salariale des Rangers, ce qui lui donne le troisième rang chez les défenseurs à New York derrière Shattenkirk et Staal.

Ça peut sembler être un contrat surprenant pour un défenseur qui est régulier dans la LNH depuis seulement deux ans, mais c’est une entente qui couvre ses dernières années sans avoir trop de déclin. C’est aussi un gars qui peut exploser offensivement pendant ce contrat et si c’est le cas, les Rangers auront très bien fait de l’avoir signé à long terme immédiatement.

L’an passé, Brady Skjei a récolté 25 points, mais il en avait 39 lors de la campagne précédente, donc c’est un gars qui peut s’inscrire sur la feuille de pointage. Dans un top quatre vieillissant avec les deux gars mieux payés que Skjei, il vient apporter un vent de fraîcheur et il leur donne une certitude dans le futur par rapport à leur ligne bleue. En plus, il n’a pas droit à une clause de non-échange dans ses premières années, ce qui fait de lui une denrée rare dans les défenseurs les mieux payés des Rangers.