Brad Marchand devra parler au département de la sécurité des joueurs

Drama

Les Bruins ont reçu un peu d’aide en début d’après-midi mercredi lorsque les Penguins ont annoncé qu’Evgeni Malkin allait être absent pour leur match de jeudi. Par contre, cette « bonne » nouvelle a rapidement été annulée par le département de la sécurité des joueurs qui a tweeté que Brad Marchand allait devoir leur parler jeudi.

L’attaquant de Boston est dans le trouble pour une jambette qu’il a livrée à Niklas Kronwall derrière le jeu lors de la première période du match de mardi soir. C’était un jeu complètement inutile sur un joueur qui n’a jamais eu la chance de se protéger, donc ce serait surprenant qu’il s’en tire. En plus, sa relation avec le comité de discipline n’est déjà pas idéale.

S’il est suspendu, ce sera le 3e mois de janvier consécutif pendant lequel il manque quelques matchs à cause d’une suspension. Ce passé fait en sorte que s’il est suspendu, il devrait recevoir une sentence plus sévère. La ligue n’utilise pas l’historique d’un joueur pour décider s’il doit être suspendu ou non, mais une fois que la décision a été prise, le passé du joueur influence le nombre de matchs sur la passerelle. Comme il a quelques incidents similaires sur sa feuille de route, c’est clair que ça pourrait faire mal à Marchand.

Ce qui ajoute un peu d’intrigue à cette situation, c’est que l’attaquant des Bruins a été choisi pour le match des étoiles. Il n’y a pas de politique qui le force à manquer l’événement s’il est suspendu, mais il peut faire comme Ovechkin en 2012 en décidant de manquer le match à cause de cette suspension.

Le geste de Brad Marchand