Bobby Ryan donne la victoire aux Sens en prolongation

Le match de samedi soir entre les Penguins et les Sénateurs n’avait rien de trop spectaculaire, mais ce ne seront pas les fans des Sens qui s’en plaindront après avoir vu leurs favoris voler l’avantage de la glace aux Penguins avec une victoire de 2-1 en prolongation. Pour la deuxième fois cette année, c’est Bobby Ryan qui a donné la victoire aux siens en temps supplémentaire.

Ryan est le premier joueur à réussir ça dans l’histoire des Sénateurs. Incroyablement, Ottawa a maintenant deux fois plus de victoires en prolongation qu’en temps réglementaire depuis le début du tournoi printanier. Il faut dire que tous leurs matchs du week-end ont eu besoin de temps supplémentaire cette année.

Ils sont seulement les 6es dans l’histoire de la ligue à gagner au moins 6 matchs en prolongation au cours des mêmes séries. Avec la prochaine, ils égaleraient le 2e plus gros total qui appartient aux Hurricanes de 2002 et aux Mighty Ducks de 2003. On sait tous que le record (10) a été établi par les Canadiens de Montréal de 1993. Ces Canadiens n’en avaient gagné que 7 avant la série finale, donc Ottawa a vraiment un rythme effréné de ce côté.

Ryan a marqué ce but en s’échappant devant Fleury après avoir contourné assez facilement Olli Maatta. Le #9 avait aussi obtenu la passe primaire sur le premier but des siens marqué par Jean-Gabriel Pageau et ce dernier a rendu la faveur en lui faisant la passe qui lui a permis de s’élancer. Étrangement, c’était la première mention d’aide du #44 en séries même s’il a déjà marqué 8 buts.

Le but gagnant de Bobby Ryan