Alex Ovechkin terrorise encore les Blues

Drama

Les Capitals n’affrontent les Blues que 2 fois par année, mais si Alex Ovechkin pouvait jouer plus souvent contre l’équipe du Missouri, il le ferait certainement. Au cours de ses 4 derniers matchs contre les Blues, le Russe a amassé 8 buts et 1 passe sur 28 lancers au but. Ça inclut un match sans point, mais aussi un tour du chapeau ce soir. C’était son 2e contre l’équipe de Ken Hitchcock en 2016.

Étrangement, c’était la 1ère fois qu’il obtenait un tour du chapeau à la maison contre une équipe de l’Ouest depuis le début de sa carrière. C’est étrange parce qu’aucun joueur actif n’a plus de tours du chapeau que le capitaine des Capitals. En effet, c’était le 16e tour du chapeau d’Alex Ovechkin depuis son arrivée dans la LNH, ce qui lui permet de dépasser Jaromir Jagr et de devenir le seul meneur dans cette catégorie statistique chez les joueurs actifs. C’est le temps de mentionner que Jagr a commencé sa carrière 15 ans avant Ovy.

Parlant de statistiques ridicules qui remonte avant le début de la carrière d’Ovechkin, celle ressortie par les relations publiques des Capitals est assez incroyable. C’est son 110e match dans la ligue avec plus d’un but. C’est un sommet depuis 1995-96. Encore une fois, c’est bon de se rappeler qu’Ovechkin est arrivé dans la LNH en 2005.

Son manque de succès en séries fait en sorte que c’est facile de le critiquer, mais ces chiffres nous rappellent une chose; Ovechkin est un talent spécial et il faut en profiter pendant qu’il est dans la LNH. Après tout, il est à 4 buts du top 30 de l’histoire de la LNH et il joue dans une époque où il est pratiquement le seul qui est capable de marquer 50 buts dans une saison.

Cette saison, à moins d’une blessure, il devrait dépasser Guy Lafleur, Ron Francis, Michel Goulet, Stan Mikita, Keith Tkachuk et Maurice Richard dans la colonne des meilleurs marqueurs de l’histoire de la ligue. C’est donc toujours bon de se rappeler qu’on a la chance de voir quelque chose d’historique lorsqu’on le regarde jouer au hockey.

Le tour du chapeau d’Alex Ovechkin contre les Blues