Ales Hemsky sur le siège éjectable

Drama Rumeurs

// Pour encore plus de 3eLigne dans votre vie, vous pouvez nous suivre sur FacebookTwitter ou bien sur directement sur le blog La3eLigne.com //

Siège éjectable – Alex Hemsky


J’en prendrais à tous les jours des comme ça.

Les Oilers ont un bon jeune club rempli de potentiel. Avec l’arrivée et l’éclosion de leur jeune vedette, un changement de noyau est inévitable. C’est ce que s’apprête à faire Kevin Lowe en offrant Ales Hemsky aux autres directeurs généraux de la ligue.

Hemsky est loin d’être un joueur fini mais j’ai bien peur que son temps à Edmonton tire à sa fin. L’ailier a inscrit seulement un but à ses 9 dernières rencontres. Il n’est définitivement plus la star du club et cela semble l’affecter. Un changement d’air lui ferait un plus grand bien.

Les rumeurs les plus persistantes jusqu’à maintenant envoient Hemsky à Detroit. On dit que Ken Holland serait un fan d’Ales Hemsky depuis longtemps et qu’il voit en le tchèque un bel atout pour aider son équipe dans la deuxième moitié de la saison. Il ne faut pas oublier qu’Hemsky tombe agent libre à la fin de la saison et qu’il serait surprenant de le voir resigner un contrat à Edmonton.

Hemsky n’est pas le seul joueur disponible en ce moment à Edmonton alors que Sam Gagner aurait été offert aux 29 autres directeur-généraux de la ligue. Cependant l’intérêt semble beaucoup moins élevé pour le centre originaire de l’Ontario.

Bref, les Oilers ont de belles années devant eux et il ne faudrait surtout pas gâcher ce bel avenir. Le plus difficile s’en vient pour Lowe et il devra s’assurer de prendre les bonnes décisions s’il veut un club aspirant à la Coupe Stanley à moyen-court terme.

 

Bien en selle – Claude Giroux

Malgré sa récente blessure, je n’avais tout simplement pas le choix de mettre Claude Giroux sur la selle cette semaine. Il était sur une séquence incroyable. Encore plus dommage de le voir tomber au combat…


Est-ce que la LNH devrait maintenant s’attaquer aux coups de genoux à la tête?

Plus tôt cette semaine, il s’est emparé du premier rang des pointeurs de la LNH dépassant Phil Kessel, avant sa blessure, par déjà 3 points. Il en totalise 39, dont 7 à ses 3 derniers matchs. Ou bien 10 à ses 5 derniers matchs. Peu importe, Giroux allait remporter le championnat des marqueurs, j’en suis convaincu.

Reste à voir maintenant qu’elle sera la gravité de sa commotion et de quelle manière il s’en remettra. N’en demeure pas moins que Giroux fait maintenant partie de l’élite de la ligue et si sa blessure n’est pas très sérieuse, il en fera partie pour plusieurs saisons encore.

 

Au congélateur – Milan Hejduk


Discutable…

Bon, je sais que le joueur Tchèque de 35 ans est sur le déclin et qu’il serait illogique d’espérer de lui qu’il redevienne le marqueur de 50 buts qu’il a déjà été, l’espace d’une saison (2002-2003). Je ne remets pas non plus en question ses qualités de leader et le port du ¨C¨ sur son chandail. Je suis par ailleurs convaincu qu’il doit être un excellent modèle pour le jeune noyau de l’Avalanche. Cependant, depuis quelques saisons, sa production offensive manque énormément de constance.

L’an passé, il avait amassé 56 points en 71 rencontres en plus de présenter un différentiel de -23. Sa dernière saison de 30 buts ou plus remonte à 2006-2007, où il avait amassé 35 buts et 35 passes pour un excellent total de 70 points. Cette année-là fût d’ailleurs la dernière saison complète de Joe Sakic dans la LNH. Bien qu’il ne prit sa retraite que deux ans plus tard, en 2007-2008 il ne joua que 44 rencontres et le total s’abaissa à 15 la saison suivante, lui qui fût ennuyé par de multiples blessures à la fin de sa carrière. Je trouve que le fait que la production d’Hejduk ait diminué aussi drastiquement depuis le départ de Sakic est assez révélateur.

Avec le départ à la retraite d’Adam Foote, Milan Heduk détient maintenant à lui seul le flambeau de l’expérience et il se doit de trouver une façon d’améliorer sa production et celle des joueurs de son trio. Il joue présentement en compagnie du prometteur Ryan O’Reilly (20 ans) et de la future vedette, Gabriel Landeskog (19 ans). Ce trio représente également la première vague de l’attaque à 5 de l’Avalanche. Pourtant, Hejduk n’a marqué que deux fois à ses 14 derniers matchs en plus de présenter une fiche de -2 durant cette séquence.

Même si l’avenir de cette équipe est plus que reluisant, il serait intéressant de voir Milan Hejduk participer plus activement à la construction de ce futur d’ici à ce qu’il prenne sa retraite. Pour l’instant, l’Avalanche occupe le 13e rang dans l’Ouest avec une récolte de 29 points en 31 parties. J’ai bien hâte de voir si le deuxième meilleur marqueur de l’histoire de l’équipe parviendra à rehausser le niveau de compétition d’un cran afin de leur permettre de gagner quelques places au classement, voir l’obtention d’une place en série…

 

À la charcuterie – Sidney Crosby

Douche d’eau froide dans le monde du hockey. Le 21 novembre dernier, Sidney Crosby effectuait l’un des retours au jeu les plus attendus de l’histoire de la LNH. Finalement, ce retour aura été de courte durée. Le 5 décembre, lors d’une partie contre les Bruins, Crosby est entré en collision avec David Krejci. Il a été percuté au visage de plein fouet par le coude de celui-ci. On pourrait débattre longtemps la question de s’il s’agissait d’un geste intentionnel ou non.

Plusieurs spéculateurs ont récemment émis l’hypothèse que la carrière de Crosby était possiblement terminée. Pourtant, selon son agent Pat Brisson, sa carrière ne serait pas compromise. Sid the Kid aurait été retiré du jeu par mesure préventive, puisque certains symptômes post-commotion étaient réapparus. Les résultats des tests qu’il a passés seraient par ailleurs positifs. Officiellement, il n’a pas subi une seconde commotion cérébrale, même si certains signes laissaient présager le contraire.

Il faudra donc être patient dans son cas, mais ne soyez pas inquiets, un jour ou l’autre vous reverrez Sidney Crosby sur patins. La bonne nouvelle, c’est qu’il a démontré qu’il pouvait être absent pour une longue période de temps et revenir au jeu en étant tout aussi dominant qu’il l’a toujours été.

Également en lice :

Saku Koivu et Ryan Getzlaf : Les deux joueurs des Ducks pourraient être absents de la rencontre de ce soir contre Phoenix. Koivu souffre d’une blessure au bas du corps et Getzlaf aurait contracté une vilaine grippe.

Zdeno Chara : Pourrait rater le match de ce soir contre les Sens en raison d’une blessure à une jambe.

Rene Bourque : Notre éjecté de la semaine dernière à lui aussi la maudite grippe. Il pourrait être absent jeudi.

Jeff Skinner : Le jeune joueur vedette des Canes souffrirait de symptômes reliés à une commotion cérébrale, possiblement subie lorsqu’il fût frappé par Andy Sutton le 7 décembre dernier. Sa situation sera réévaluée, mais l’organisation n’écarte pas la possibilité qu’il soit en uniforme ce jeudi face à Vancouver.

Mike Richards : Il est placé sur la liste des blessés en raison de sa blessure au haut du corps. Il n’y a pas de date de fixée pour son retour.

Claude Giroux : Notre joueur bien en selle sera absent pour une période indéterminée en raison de la commotion cérébral qu’il a subie la semaine dernière.

Martin St-Louis : Le cœur et l’âme du Lightning sera absent pour une période indéterminée. Rappelons qu’il a été atteint au visage par un lancer de Dominic Moore lors d’un entrainement, jeudi dernier. Il a subi des fractures au nez et au visage lors de l’incident.

David Booth : Blessé au genou droit, la nouvelle acquisition des Canucks devrait manquer entre 4 et 6 semaines d’activités.