Ailleurs au championnat mondial junior

Cela constitue le premier article de 2012 pour 25stanley, donc en mon nom et au nom de tous les collaborateurs du site, je vous souhaite une bonne année remplie de tout ce que vous désirez.

Pour finir l’année, nous avions droit à un programme de 4 matchs, dont trois avaient un enjeu dans le tournoi. Le seul sans enjeu était le match Canada-États-Unis qui nous procure toujours de bons matchs.

Finlande 4-0 République Tchèque
Les finlandais ne sont plus les mêmes qui se sont faits démolir par le Canada lors de la première journée de compétition. Ce résultats semble les avoir réveiller, car ils commencent à jouer à leur potentiel. Les tchèques ne pouvaient rien faire pendant que leur indiscipline et leur problèmes offensifs leur nuisaient encore une fois.

Quelques notes par rapport à ce match
-Les tchèques ont du jouer sans un de leurs piliers défensifs alors que David Musil, choix de 2e ronde des Oilers au dernier repêchage, a du s’absenter pour ce qui s’apparente à une commotion cérébrale. Musil s’est frappé de façon vicieuse par Nick Bjugstad dans la 3e période du match contre les américains et se serait blessé à ce moment. Il s’agit d’une perte colossale pour les tchèques alors que Musil passait près de la moitié du match sur la glace.
-Cet affrontement mettait aux prises deux gardiens qui excellent dans ce tournoi jusqu’à maintenant. Pourtant, ils ont deux styles assez différents. Aittokallio est un gardien très calme dans son filet. Il est efficace, mais pas exubérant, il fait ce qu’il a à faire. Quant à Mrazek, c’est évident pour n’importe qui qui a écouté le tournoi qu’il essaie en tout temps de motiver ses troupes avec toutes sortes de simagrées.
-Je parle peu d’Aleksander Barkov depuis le début du tournoi, malgré le fait que j’en avait fait mention dans mon preview au début du tournoi. Je peux vous dire qu’il est toujours aussi impressionant pour un jeu de son âge. Il a 16 et sera éligible au repêchage de 2013. Il est même passé à quelques semaines de n’être éligible qu’en 2014! Il sera assurément un des bons espoirs disponibles l’an prochain et sera assurément un joueur étoile l’an prochain au championnat mondial junior.
-Un autre sur lequel je n’ai pas suffisamment écrit dans ce tournoi pour la Finlande est le défenseur de 17 ans Ville Pokka. Pokka a vu son rôle s’agrandir lorsque Maatta s’est blessé pour les finlandais et a très bien répondu. Il avait une moyenne d’un point par match avant cette rencontre et a un différentiel +/- positif. Au prochain repêchage, il pourrait sortir entre la fin de la 1e ronde et le début de la 3e.
-Plus la compétition avance, plus le premier trio des finlandais performe. Leur performance depuis le match contre le Danemark est excellente et on peut s’attendre à ce qu’ils élèvent encore leur niveau de jeu d’un cran dans les matchs à élimination.
-Pulkkinen nous a d’ailleurs inscrit tout un but en 3e période pour rajouter au score.
-Les tchèques étaient visiblement fatigués mentalement après leur gros match contre les américains la veille.
-L’unité de désavantage numérique des tchèques a eu beaucoup de pratique dans les 2 derniers jours, mais s’ils n’apprennent pas à se discipliner, cette équipe sera rappelée comme celle qui a fini 6e en 2012 en éliminant les américains, mais qui étaient franchement indisciplinés.

Slovaquie 6-4 Suisse
Les suisses ont dominé cette rencontre pendant les premières 41 minutes de la rencontre alors qu’ils menaient 4-2. Toutefois, les slovaques avaient une autre idée en tête alors que les meneurs des slovaques ont pris les choses en main. Ils ont remonté en marquant, notamment 3 buts en 3:01 en 3e période et se qualifient ainsi pour la ronde des médailles pendant que les suisses devront travailler pour rester dans la première division.

Quelques notes par rapport à ce match
-Joel Vermin a encore une fois fait son travail pour les suisses avec 2 gros buts. Il n’a rien à se reprocher dans son tournoi. Il n’était pas le meilleur attaquant de son club, mais marquait les buts lorsque nécessaire.
-Sven Andrighetto en est un autre qui ne devrait pas s’en vouloir après son tournoi. Il a marqué dans cette rencontre, mais ce n’est pas tout dans son jeu. Il a été menaçant constamment dans la compétition.
-Lukas Meili a connu un match correct jusqu’à l’explosion des slovaques en 3e, qui a terminé son match d’ailleurs. Pour les slovaques, Simboch a fait un travail honnête, pas incroyable, mais il a fait les arrêts au bon moment.
-Les slovaques appartenant aux Red Wings, Marek Tvrdon et Tomas Jurco, ont poursuivi leurs performances incroyables dans cette compétition. Jurco a obtenu 4 passes dans cette rencontre et a été la bougie d’allumage de son équipe. De son côté, Tvrdon a un don depuis le début pour le but au bon moment, ça n’a pas été le cas dans cette rencontre, mais sa 3e période fut exceptionnelle.
-Le travail de Martin Marincin ne doit pas être passé sous silence non plus. Sans contredit le meilleur défenseur de son pays depuis le début de la compétition, il a continué son travail sans reproches dans sa zone en plus de marqué le but égalisateur pour les siens. Également, Martin Gernat a connu un bon travail à ligne bleue des siens en plus d’ajouter le but d’assurance.
-Finalement, le joueur du match pour les slovaques fut un joueur que je n’avais pas vraiment remarqué avant, mais qui a éclot dans cette rencontre. Il s’agit de Matus Chovan qui a enregistré un tour du chapeau dans la partie. Il a les deux premiers buts des siens pour rester près ainsi que le but gagnant. Ce sera une partie dont se rappellera longtemps celui qui n’a pas d’affiliation avec une équipe de la LNH.

Canada 3-2 États-Unis
Cette rencontre n’avait que l’honneur à l’enjeu. Les deux équipes ont tout de même offert un bon spectacle. Les canadiens sont sortis en lion et menaient 3-0 après 1 période. Ils ont adopté un style plus défensif pour le reste de la partie et ça a failli leur couter cher. En effet, les américains ont tenté un retour en 3e période, mais ce fut sans succès.

Quelques notes par rapport à ce match
-Tinordi a mal commencé son match pour son équipe. Il connaissait un excellent tournoi jusqu’à ce match, mais il a pris une punition stupide face à Gallagher tôt dans le match. Le Canada a profité de cet avantage numérique pour marquer le premier but de la rencontre et n’ont plus regarder derrière après. Si le match avait eu une signification au classement, Tinordi aurait passé dans le tordeur des partisans américains.
-Charlie Coyle, nouvel arrivant des Sea Dogs, avait connu un tournoi en montagnes russes et a connu un match à l’image de son tournoi. Il a marqué un but important pour son club en 3e, mais comme le reste de son équipe, il a connu une 1e période plus difficile.
-Jack Campbell a du s’excuser auprès des partisans après la rencontre, mais franchement, il est difficile de lui en vouloir pour cette défaite. Il n’a pas été exceptionnel, il est vrai, mais il est loin d’avoir été mauvais.
-Jaden Schwartz a connu un bon match pour les canadiens, avec un but entre autres, mais également avec de grosses missions défensives qui ont été bien remplies. Le capitaine canadien n’a rien à se reprocher.
-Boone Jenner est vraiment la bougie d’allumage de cette équipe. Il cherche toujours le gros plaqué en début de match ou lorsque les canadiens sont dans une mauvaise passe. Il connait vraiment un bon tournoi pour son club en comprenant bien son rôle.
-Scott Wedgewood a connu un match correct pour les siens. Il a été bon en générak, mais il était plus hésitant en 3e lorsque la pression s’abattait sur lui. S’il peut garder son calme lors des grands moments, il fera le travail.
-Jonathan Huberdeau est surement le meilleur joueur des siens depuis le début de la compétition. On parle beaucoup de Mark Stone et de ses 7 buts jusqu’à maintenant, mais il faut regarder les matchs et pas seulement regarder les statistiques. Huberdeau est la raison majeure des buts de Stone, car c’est le fabricant de jeu. Les Panthers peuvent se compter chanceux de pouvoir compter sur une perle comme le jeune Huberdeau.

Suède 4-3 Russie Prolongation
Si vous avez eu la chance de jeter un coup d’oeil sur ce match pendant que vous étiez au bar ou dans votre famille, vous avez été chanceux. Les russes se sont faits donner la même médecine qu’ils avaient donné aux canadiens en finale l’an dernier. Les russes menaient 3-0 après 2 périodes, mais se sont fait remonter par des suédois très insistants. La 3e période et la prolongation valaient à elles seules le prix d’entrée.

Quelques notes par rapport à ce match
-Max Friberg continue son tournoi excellent. Lui qui est à égalité au sommet des buteurs avec Mark Stone a encore produit dans les moments clés. Il a marqué le but égalisateur des siens avec moins d’une minute à faire au temps règlementaire. De plus, en prolongation, il a fabriqué ce qui est devenu le but gagnant. Un autre bon match pour lui.
-Les défenseurs suédois ont encore été capitaux à cette victoire suédoise. Le travail d’Oscar Klefbom et Jonas Brodin, notamment, est à souligner. Ces deux joueurs excellent à la ligne bleue des leurs et sont une raison majeure pour laquelle les suédois ont un congé de quarts de finale.
-Johan Gustafsson, gardien des suédois, a connu un match correct, mais a été excellent lorsque nécessaire. Un jeu dont on va se rappeler est son arrêt sur Kuznetsov en fin de match alors que ce dernier était en échappée.
-Johan Larsson, capitaine suédois, a bien fait encore pour les siens. Il a accumulé 2 passes dans la 3e période alors que les siens remontaient dans le match.
-Vasilevski, gardien pour les russes a connu un match excellent encore une fois. Il a continué sa période d’invincibilité jusqu’en 3e période, cette période de 163 minutes et 17 secondes, est d’ailleurs la 2e plus longe de l’histoire du tournoi. Il a arrêté 51 des 55 lancers auxquels il a fait face, mais ne pouvait rien faire sur les buts qu’il a accordés.
-Nail Yakupov a continué son bon travail en fabriquant un but de toute beauté pour les siens dans la période initiale.
-Yaroslav Kosov connait lui aussi un bon tournoi ayant marqué un but entre autres dans ce match. Il n’est pas le meilleur de son club, mais fonctionne lorsque nécessaire.

Prochains matchs à l’horaire (Lundi):
13h00, Ronde de Relégation: Danemark-Suisse
17h00, Quarts de Finale: Finlande-Slovaquie(TSN, RDS)
20h30, Quarts de Finale: République Tchèque-Russie (TSN, RDS)

Crédit photo: Francois Laplante