7 raisons de suivre les activités des Blue Jays de Toronto

Drama Rumeurs
bj

À Montréal, c’est plutôt rare qu’on encourage les équipes de Toronto. Nous détestons les Leafs, le Toronto FC et les Argonauts, mais pouvons-nous vraiment détester les Raptors et les Blue Jays?

Puisque Montréal n’a pas d’équipe dans la NBA et dans la MLB pour l’instant, je préfère prendre pour les équipes canadiennes plutôt que d’encourager les équipes américaines. En plus, les Jays sont sans doute l’équipe la plus excitante des ligues majeures à suivre à chaque jour.

Voici donc 7 raisons d’encourager cette équipe de Toronto.

Russell Martin

1- Russell Martin

Le meilleur joueur de baseball québécois au monde est le receveur partant des Jays. Russell Martin est l’un des plus prolifiques défensivement et ne donne pas sa place au bâton non plus. La statistique la plus intéressante dans son cas est qu’il a participé aux séries éliminatoires à 8 reprises en 10 saisons dans les majeures. Un vrai gagnant.

donaldson

2- Josh Donaldson mérite le MVP

Les Blue Jays comptent sur le meilleur 3e but des ligues majeures en Josh Donaldson. Cette saison, il est probablement le meilleur joueur de la Ligue Américaine. Le numéro 20 des Jays a 19 points marqués de plus que son principal compétiteur Mike Trout des Angels de Los Angeles. De plus, il compte 3 circuits de plus mais surtout 34 points produits de plus que Trout. Pas surprenant que les fans des Jays chantent MVP à chaque fois que Donaldson se présente au bâton.

3- Le DG Alex Anthopoulos est un gars de Montréal

Alex Anthopoulos qui a monté de toute pièce cette équipe d’étoiles est un gars de chez nous. Il a d’ailleurs commencé sa carrière dans les bureaux des Expos de Montréal. Après quelques saisons décevantes où les attentes étaient élevés, Anthopoulos semble finalement avoir trouvé une combinaison gagnante en rapatriant David Price et l’arrêt-cout Troy Tulowitzki à la date limite des échanges. Il ne faut pas oublier que l’hiver dernier, le Montréalais avait aussi signé Russell Martin et échangé Brett Lawrie en retour de Josh Donaldson. Un génie!

4- Ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini

Les Blue Jays ont tellement d’offensive qu’aucun déficit n’est insurmontable. Plus tôt cette saison, ils ont effacé un recul de 8 points face aux Red Sox et quelques autres de 5 points face à différentes équipes. Ils ont inscrit 10 points ou plus à 21 reprises cette saison, un record de concession. C’est vraiment du baseball excitant à regarder.

encarnacion

5- Le coeur de l’alignement

L’attaque des Jays compte sur le meilleur trio de frappeur des majeurs. Josh Donaldson qui frappe 2e dans l’alignement est incroyable en grande partie parce que les lanceurs ne peuvent pas lancer autour de lui mais doivent l’affronter puisque Jose Bautista et Edwin Encarnacion, deux frappeurs de puissance incroyable, le suivent dans l’alignement. Ils comptent tous plus de 30 circuits et ont produit 289 points, et ce avec encore un mois d’activité à faire.

david

6- La rotation des lanceurs partants

Mené pas l’ace David Price (13-5; 2,47MPM), les lanceurs des Jays forment l’une des meilleures rotations des majeures. Mark Buehrle (14-6; 3,53MPM) a quelque peu ralenti depuis quelques départs, mais R.A. Dickey (9-10; 4,25MPM) et Marco Estrada (11-8; 3,16MPM) prennent en confiance. Le cinquième partant Drew Hutchison qui a une fiche incroyable de 13 victoires et 2 défaites a récemment été renvoyé dans les mineurs puisque ses services n’étaient pas nécessaires lors d’une période moins achalandée pour les Jays. Assez rare qu’un lanceur de 13-2 se fait rétrograder.

7- `Chicks dig the longball`

Au milieu des années 90, la MLB avait lancé une campagne de publicité disant que les filles aimaient les longs cogneurs. À ce moment, les Mark McGwire, Sammy Sosa et Barry Bonds, tous gonflés aux stéroïdes, frappaient des circuits à un rythme infernal. Et bien mesdames, vous serez heureuses d’apprendre que l’offensive des Jays est la version 2,0 des cogneurs, et ce, sans apparente trace de HGH dans leur sang. Ils comptent déjà un incroyable total de 185 coups de circuits en seulement 132 matchs. Ils ont marqué 725 points, soit 92 de plus que les Yankees de New York qui sont leur plus près poursuivants à ce chapitre. Incroyable.

En plus, tous les matchs des Jays sont télédiffusés à Montréal, ce qui nous rend donc la tâche facile pour suivre leurs activités.

 

crédit photos: instagram blue jays