6 raisons que Marc-Édouard Vlasic est le gars le plus sympathique de Team Canada

Drama
Crédit photo - Marc-Édouard Vlasic via Twitter

Pendant la Coupe du Monde de Hockey, je me suis tapé un aller-retour Montréal-Toronto afin de réaliser deux entrevues en direct avec Matt Duchene et Marc-Édouard Vlasic.

Puisque j’ai joué au hockey pour Lakeshore, j’étais super excité de jaser avec Vlasic, un gars mon hood, puisqu’il a grandi à Pointe-Claire et à Beaconsfield. Marc-Édouard Vlasic est super sympathique, relax et terre à terre. Hors d’ondes, il m’a confié que même à Toronto, en pleine Coupe du Monde de Hockey, à sa sortie du Air Canada Centre, il ne se faisait pratiquement pas reconnaitre par les partisans. Tout le contraire de ses coéquipiers Brent Burns et Joe Thornton.

Sur ce, voici 6 faits marquants de notre entrevue qui vous prouveront que Marc-Édouard Vlasic est le gars le plus sympathique d’Équipe Canada à cause de…

***

1. Ses cornichons

marc-edouard-vlasic-pickles

Le surnom de Marc-Édouard Vlasic est « pickle » à cause des cornichons Vlasic, cette marque légendaire aux États-Unis depuis 1942. Si Marc-Édouard avait la chance d’avoir un trio chez McDo, son hamburger aurait beaucoup de pickles et ses frites seraient des cornichons frits. Puisqu’on parle de bouffe, le joueur de San Jose s’ennuie beaucoup du St-Hubert et du sirop d’érable du Québec pendant la saison.

***

2. Ses de 3 chiens

CXGMTwjUMAAvqLz

Le plus gros problème pour Vlasic de vivre à San Jose et que sa blonde aime rester au Québec est le voyagement de ses chiens. Ils en ont trois. Donc se déplacer à l’aéroport avec trois pitous doit être assez complexe.

***

3. Son rêve de la NHL

marc-edouard-vlasic-lakeshore

Comme tous les petits gars du Québec, il rêvait de jouer dans la NHL. Mais à l’âge de 19 ans, après son premier match dans la NHL, il a réalisé qu’il était capable de suivre chez les pros et c’est à ce moment-là qu’il savait qu’il pouvait faire carrière dans la NHL. Avant cette rencontre, il avait des doutes, mais son premier match les a dissipés.

***

4. Son joueur favori

Même si Vlasic est un défenseur, le joueur qui l’a plus inspiré est Pavel Bure par son talent, sa vitesse et son jeu flamboyant. Le plus grand ou seul regret de la carrière de Vlasic est de ne pas avoir eu la chance de jouer contre lui et de l’avoir affronté à 1 contre 1.

***

5. Son rituel d’avant-match avec sa blonde

marc-edouard-vlasic-blonde

Lui et sa femme ont un rituel d’avant-match depuis le début de sa carrière. Avant chaque match, ils se font une poignée de main unique à eux. Trop « ming ». Encore aujourd’hui, à la Coupe du Monde, Vlasic et son amoureuse font leur poignée de main.

***

6. Son site de sport favori

Grâce à une question de puck-junkie Gabriel, Marc-Édouard Vlasic n’avait pas le choix de répondre « 25stanley » lorsqu’on lui a demandé le nom de son site de sport favori.

***

Voici l’entrevue intégrale avec Marc-Édouard Vlasic