5 filles qui n’auraient pas dû aller au camp d’essais des cheerleaders de la NFL

grosse-cheerleader

Le sujet de l’heure dans la NFL est évidemment le repêchage amateur qui aura lieu ce weekend (26 au 28 avril) à New York. Les Colts d’Indianapolis auront le tout premier choix au total. Le quart-arrière Andrew Luck de Stanford sortira au #1. Désolé, pas de mock draft  NFL sur le blogue comme quelques lecteurs nous l’ont demandé. On ne connaît pas ça assez.

Un autre sujet chaud sur la planète NFL est les try-outs de cheerleaders. De drôles de choses se sont passées comme des garçons qui ont tenté leur chance avec les Texans de Houston ou les Broncos de Denver. Il y a aussi la fille de Doug Flutie, Alexa, qui a réussi à se tailler une place avec l’équipe de cheer des Charger de San Diego. Elle était avec les Patriots l’an dernier. Du côté de Miami, plus de 300 filles ont passé les auditions des Dolphins le weekend dernier.

Aujourd’hui, au lieu de vous montrer des photos de poulettes bien roulées qui seront sur les terrains de football l’automne prochain, on a décidé de se moquer des filles qui devraient se regarder dans le miroir avant de passer une audition pour être une cheerleader de la NFL. Ou peut-être qu’elle devrait simplement vérifier si elles sont capables de toucher leurs orteils avec leurs doigts sans plier les genoux.

Ce n’est pas qu’on est sexiste ou qu’on n’apprécie pas la beauté intérieure, mais des cheerleaders avec des cuisses en forme d’ailes de poulet et une bedaine de crème glacée, ne rend pas honneur aux cheerleaders qui passent des heures au gym afin de perfectionner leur mouvement de danse et de sculpter leurs six-packs comme des chirurgiens esthétiques.

5. Cette fille s’est trompé entre les auditions des cheerleaders des Cowboys de Dallas et un poste de O-Line pour l’équipe de flag football.

grosse-cheerleader-nfl

4. Ça s’est passé en 2009 au camp des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Matante de 41 ans.

grosse-cheerleader-nfl

3. On suppose que cette fille était enceinte lors des auditions.

grosse-cheerleader-nfl

2. Pas certain du choix de bas-collant pour cette cheerleader.

grosse-cheerleader-nfl

1. Généralement, on est contre les filles qui abusent du orange-salon-de-bronzage, mais il y a des normes du métier à respecter. Cette cheerleader est aussi blanche que mon dessous de bras en plein mois de février.

grosse-cheerleader-nfl

N.B. En tout cas, avec cet article, vous ne pourrez pas dire qu’on publie que des photos de chicks sur le blogue. Merci à nos collègues de Busted Coverage pour les images.