Phil Kessel et Evgeni Malkin propulsent les Penguins à une victoire de la Coupe Stanley

Les Penguins ne sont maintenant qu’à une victoire de la Coupe Stanley grâce à un gain de 3-1 contre les Sharks lundi soir. Pittsburgh a joué un bon match défensif et leurs joueurs vedettes se sont levés au bon moment. Evgeni Malkin et Phil Kessel ont tous deux participé aux deux premiers buts de leur équipe.

Le premier but de Pittsburgh a été marqué par Ian Cole, qui n’avait pas fait bouger les cordages depuis la saison dernière. Il a profité d’un long retour alloué par Martin Jones après un lancer de Phil Kessel qui provenait de l’extérieur.

L’ailier a aussi obtenu la passe primaire sur le 2e but des siens pendant la période médiane alors qu’il a placé le disque sur la palette de Malkin dans l’enclave pendant un avantage numérique. Malkin n’avait qu’à rediriger la rondelle dans un filet ouvert et c’est ce qu’il a fait.

D’ailleurs, comme on est maintenant qu’à une victoire de la remise de la Coupe Stanley, on peut parler du Conn Smythe et Phil Kessel s’est certainement bien positionné pendant cette rencontre. Ses deux passes primaires dans un match clé aident le cas de celui qui est déjà le meilleur pointeur des siens et qui est la vedette du trio HBK. Cette ligne a été redoutable vers la fin des séries et ça aide toujours une candidature pour le Conn Smythe.

Les Sharks n’ont pas vraiment été en mesure de répondre à ce 2e but pendant cet engagement alors qu’ils n’ont obtenu qu’un tir pendant la première moitié de la période. Au total, ils ont dirigé 4 tirs vers le filet de Matt Murray et ça inclut un avantage numérique assez désorganisé vers la fin de l’engagement. Comme c’est habituellement la force de l’équipe, ce n’était pas un bon signe pour San Jose.

Les Sharks se sont toutefois inscrits sur la feuille de pointage un peu avant le milieu de la 3e période. Melker Karlsson a été le premier à déjouer Matt Murray lorsqu’il a sauté sur une rondelle qui a été bloqué devant le gardien. Quelques minutes auparavant, Murray avait bloqué une échappée de Patrick Marleau, donc les Sharks poussaient vraiment vers le filet de Pittsburgh.

Ils ont continué cette poussée par la suite, mais ce sont les Penguins qui ont concrétisé leurs chances. Sur une contre-attaque, Eric Fehr a profité d’une belle passe de Carl Hagelin pour se présenter seul devant Martin Jones, qu’il a déjoué à l’aide d’un lancer précis.

Les Penguins auront la chance de gagner la Coupe Stanley devant leurs partisans jeudi prochain à 20h. Ça pourrait être notre dernier match de si haut calibre avant septembre, donc il va falloir en profiter!

1-0 Penguins, Ian Cole (Phil Kessel, Evgeni Malkin)

2-0 Penguins, Evgeni Malkin (Phil Kessel, Kris Letang)

2-1 Penguins, Melker Karlsson (Chris Tierney, Brenden Dillon)

3-1 Penguins, Eric Fehr (Carl Hagelin, Olli Maatta)