11 raisons d’écouter le reportage de RDS sur Saku Koivu

Canadiens Drama
saku-koivu-anaheim-ducks

Dans le cadre de ses 25 ans, RDS a réalisé un parfait documentaire sur la vie de Saku Koivu. Le reportage a été diffusé lundi soir et il le sera une 2e fois le lundi 8 décembre prochain. Une version abrégée est aussi disponible sur leur site web. Pour ceux qui l’ont raté, voici 11 raisons d’écouter Sisu: le courage d’un capitaine. Et si vous l’avez vu, on vous recommande de l’écouter une deuxième fois.

***

1. Pour entendre le nom de Koivu se faire massacrer au draft par les Canadiens

Le repêchage de la NHL a tellement changé. En 1993, au Colisée de Québec, Saku Koivu n’était pas même pas sur place lorsque le dépisteur des Canadiens, André Boudrias, a tenté de prononcer son nom au 21e rang de la première ronde. J’ai trouvé ça bien drôle.

*

2. Les photos vintages

Screen shot 2014-12-02 at 12.54.59 AM

Le reportage est parsemé de photos vintages de toutes les périodes de la vie de Saku Koivu. Elles sont tous WOW, LOL, WTF, CUTE ou OMG.

*

3. Mieux comprendre l’arrivée de Koivu à Montréal

Quand Saku Koivu est débarqué dans le vestiaire des Canadiens, les vétérans du club étaient Patrick Roy, Vincent Damphousse et Patrice Brisebois. C’est toutefois des gars comme Brian Savage, Lyle Odelin et Turner Stevenson qui ont facilité son arrivée à Montréal. Il aurait peut-être appris à parler le français plus vite si les francos avaient fait les premiers pas…

*

4. Que le romantisme est en Finlande

Screen shot 2014-12-02 at 1.10.04 AM

Koivu mentionne que des endroits comme Hawaii ou Paris sont magnifiques, mais que l’endroit le plus romantique à ses yeux est à son chalet; un endroit qu’il a passé énormément de temps avec sa femme. Un soir d’été, sur un quai, assis sur une chaise, c’est à cet endroit qu’il s’est mis à genou. Sa femme a encore les larmes aux yeux lorsqu’elle en parle. Et elle est tellement belle.

*

5. Le cancer c’est intense

Quand Koivu raconte comment il a appris qu’il avait le cancer est le moment télé le plus intense que j’ai vu à RDS de ma vie. Koivu avait les yeux rouges, les larmes qui coulaient. C’était du vrai.

*

6. Croire à la spiritualité/guérisseur

La femme de Brian Savage a mis Koivu en contact avec une «amie» guérisseuse. Cette dame a parlé à Koivu au téléphone lorsqu’il était à l’hôpital. Après leur discussion, Koivu n’a plus jamais vomi pendant ses traitements.

*

7. Il n’y a pas juste la job dans la vie

L’ancien capitaine du CH mentionne qu’avant son cancer, il ne vivait que pour le hockey. Sa bataille contre la maladie lui a fait réaliser qu’il y a des choses beaucoup plus importantes que la « carrière ».

*

8. Une inspiration pour les fans

Dans le documentaire, on voit des fans du Canadien brailler à son match retour. Koivu a touché les gens de Montréal et du Québec. Il a eu un vrai impact dans la vie de nombreuses personnes.

*

9. Que le Dr Mulder est un passionné

Le docteur des Canadiens a suivi Saku Koivu pendant ses traitements. Du début jusqu’à la fin. Dr Mulder a affirmé que le moment le plus heureux de sa carrière et sa vie est le jour que le #11 du CH a fait son retour au Centre Bell.

*

10. Pour voir Koivu battre le cancer

Le 9 avril 2002, quand Saku a mis son jersey du Habs, qu’il a entendu la foule et qu’il a sauté sur la glace c’était le symbole pour lui qu’il avait battu le cancer.

*

11. Le message du père de Koivu

À la fin du documentaire, le père de Saku a livré un touchant message (en finlandais) aux gens de Montréal pour le support qu’ils ont donné à son fils. Il s’est adressé aux fans, à l’organisation du Canadien, aux médecins, etc. C’était d’une sincérité déconcertante.

*Bonus

On connait tous maintenant un mot en Finlandais: Sisu.