Cet ancien de la NFL consommait 125 Vicodin par jour

Drama

Si vous écoutez mon podcast 110%, vous savez que je suis un grand opposant aux médicaments sous-ordonnance. Surtout ceux dans la catégorie des opiacés. Ce weekend, une histoire en lien avec ce type de médicament a faire surface et ne fait que confirmer mes inquiétudes par rapport aux prescriptions de Vicodin, Percocets, Oxycontin et autres dérivés de l’opium.

Shane Olivea a connu une belle carrière avec Ohio State pour ensuite être repêché par les Chargers de San Diego. Après sa saison recrue, il a ensuite commencé à consommer du Vicodin question d’aider son corps à mieux se sentir. Il est devenu complètement accro très rapidement. Le pire dans tout cela, est qu’il se procurait lui même ses pilules.

Il a déclaré qu’il en prenait jusqu’à 125 tablettes par jour. Il était gelé comme une balle à tous les jours. Pendant ses années de consommation, il a dépensé plus de 580 000$ pour se procurer des Vicodin et Oxycotton.

Heureusement pour lui, ses parents sont intervenus et ils l’ont forcé à se prendre en main. Aujourd’hui, Shane Olivea, 35 ans, vient d’obtenir son diplôme à Ohio State University et il veut s’assurer que son cas se reproduise de moins en moins dans le monde du sport.

Question de modéré mes propos initiaux, le problème des Vicodin n’est pas le médicament en soit, mais plutôt le suivi que les équipes font avec leurs joueurs qui en consomment.  Lorsqu’un joueur se fait libérer de l’équipe et qu’il n’a plus le même suivi avec les médecins, les risques de tomber dans une lourde dépendance sont très élevés. À long terme, les ligues et les équipes devront prendre leurs responsabilités afin d’offrir un meilleur support auprès de leurs anciens joueurs.

*Via Columbus Dispatch