Weber et Gallagher réagissent au décès de George Floyd

Crédit photo - NHL.com

La mort de George Floyd continue de faire couler beaucoup d’encre et de susciter la colère un peu partout aux États-Unis, mais aussi ailleurs dans le monde.

Après la déclaration du Canadien lundi, le capitaine Shea Weber et l’attaquant Brendan Gallagher ont tenu à commenter toute cette histoire, mercredi matin.

Message de Shea Weber

Weber s’est dit déconcerté et fâché lorsqu’il a vu les images de l’arrestation policière qui a mené au décès de George Floyd. Le défenseur affirme qu’il n’a pas eu beaucoup conscience du racisme, puisqu’il a grandi dans une petite ville. Ce n’est que plus tard qu’il a dû constater les réalités très difficiles de plusieurs personnes sur une base quotidienne.

Shea Weber sait maintenant que le racisme existe et qu’il faut le dénoncer. Il estime que le monde du sport doit s’unir pour travailler ;a éradiquer ce fléau. L’athlète sait qu’il n’a pas les solutions et ne se sent pas apte à dire à une personne ayant vécu du racisme comment réagir. Le capitaine du tricolore pense toutefois qu’il est important d’écouter ceux qui en souffrent.


Message de Brendan Gallagher

De son côté, Gallagher avoue qu’il trouve difficile de commenter la situation actuelle. Il ne souhaite pas offenser qui que ce soit, mais en même temps, le petit attaquant trouve important de dénoncer les injustices et le racisme.

Le numéro 11 sait qu’il est privilégié en temps qu’homme blanc. Lorsqu’il voit un policier, il se sent en sécurité, ce qui n’est malheureusement pas le cas d’une partie de la population.

Brendan Gallagher juge toutefois qu’il ne faut pas mettre tous les policiers dans le même bateau. Il faut condamner les mauvais policiers et surtout le système qui leur permet de conserver leur boulot et de bafouer les droits de certains citoyens. L’attaquant du CH rappelle que le policier qui a tué George Floyd avait 17 plaintes à son dossier. Les agents de police de ce genre doivent être imputables de leurs gestes. Gallagher trouve primordial que tous, peu importe la couleur de leur peau, puissent être en mesure d’avoir pleinement confiance en les forces de l’ordre.

Le joueur du CH pense également que les pilleurs qui profitent des manifestations pour faire du vandalisme ou commettre des délits doivent être pointés du doigt et sanctionnés pour leurs gestes. Brendan Gallagher déplore d’ailleurs que cette minorité de gens mal intentionnés nuit au message essentiel des manifestants.

Il appelle lui aussi à l’unité, en particulier des manifestants et des bons policiers. L’attaquant du Canadien estime qu’il faut que le positivisme surpasse le négativisme.

Gallagher rêve d’un monde où les gens seront seulement jugés sur leur talent, leurs qualifications et leur mérite, plutôt que sur la couleur de leur peau.