Voici la situation salariale des Canadiens avant la saison 2015-2016

Canadiens
HEOTP

Après la signature de l’agent libre Alexander Semin et la conclusion du dossier impliquant Alex Galchenyuk (le tout entrecoupé d’une séance de pêche), Marc Bergevin peut dire qu’il a une bonne partie de ses tâches estivales qui est réglée.

Le directeur général des Canadiens a ajouté à sa formation un joueur qui est capable d’apporter de l’offensive (Semin est un bon pari peu coûteux – 1,1 M$ – pour le CH) en plus de s’entendre avec Pat Brisson pour un contrat transitoire de deux saisons pour compter sur les services de Galchenyuk.

L’alignement du Tricolore sera composé de 12 attaquants, six défenseurs et un gardien au moment de son match inaugural de la campagne 2015-2016 alors qu’il croisera le fer avec les Maple Leafs de Toronto, mais Michel Therrien pourra garder 23 joueurs.

L’infographie ci-dessus illustre que les Canadiens auraient huit défenseurs, voici pourquoi : Nathan Beaulieu, Jarred Tinordi et Greg Pateryn devront passer par le ballottage s’ils sont rétrogradés dans la filiale du CH, les IceCaps de St. John’s. À l’attaque, le scénario est différent : Jacob de la Rose, Sven Andrighetto, Charles Hudon, Daniel Carr, Michael McCarron et Nikita Scherbak peuvent être rappelés et cédés à St. John’s durant la saison.

Les Canadiens ont un espace salarial de 2,9 millions $ actuellement avec la récente signature de contrat de Galchenyuk. La masse salariale des attaquants est de 31,8 M$, celle des défenseurs est de 29,6 M$ et celle des gardiens est de 7,1 M$. Marc Bergevin possède donc encore une certaine marge s’il veut bouger de nouveau.

Infographie : Justin Blades / Habs Eyes on the Prize