Une légende des Bruins critique Carey Price

Crédit photo - Sportsnet

L’ancien gardien de but Gerry Cheevers n’est pas un fan de Carey Price.

Le membre du Temple de la renommée du hockey participait à une vidéoconférence avec les détenteurs de billets de saison des Bruins jeudi.

Celui qui a disputé 12 saisons avec les Bruins durant les années 60 et 70 s’est fait demander de comparer Tuukka Rask et Carey Price. L’Ontarien de 79 ans a répondu que Rask était l’un des meilleurs gardiens de la ligue actuellement. Il aime sa taille et la façon qu’il couvre le filet. Selon Cheevers, le Finlandais fait partie du top 3 de la LNH présentement.

En revanche, Gerry Cheevers a avoué qu’il n’aimait pas beaucoup Price, principalement parce qu’il n’a pas encore vraiment gagné dans la Ligue nationale. Selon lui, le gardien des Canadiens perd certains matchs qu’il devrait remportés.

Mon grain de sel

Gerry Cheevers n’a pas tout à fait tort. En-dehors d’une performance inspirée lors des séries de 2014, Carey Price n’a jamais été vraiment dominant durant le parcours éliminatoire du CH. Cette année, le gardien du Canadien a connu plusieurs contre-performances. Il avait aussi eu une saison difficile en 2017-2018. Depuis sa blessure subie à l’automne 2015, Carey Price n’est jamais revenu au niveau qui lui a permis de rafler à peu près tous les honneurs individuels à la fin de la saison 2014-2015.

Si on veut être honnête, Tuukka Rask n’a pas non plus été particulièrement dominant depuis quelques années. Entre 2015-2016 et 2018-2019, son taux d’efficacité a été inférieur à 91,8%. C’est loin d’être catastrophique, mais c’est insuffisant pour parler d’un des trois meilleurs gardiens de la LNH.

Cette année, le cerbère des Bruins était de retour en force avec un pourcentage d’arrêt de 92,9%, une moyenne de 2,12 buts alloués et une fiche de 26-8-6.

Outre le trophée Vezina en 2013-2014, Tuukka Rask n’a rien gagné non plus. Lors de la conquête de la Coupe Stanley des Bruins en 2011, il était le second de Tim Thomas et n’a pas joué un seul match éliminatoire.

Quant à Price, il n’a peut-être pas mené son équipe jusqu’en finale de la Coupe Stanley, mais il a remporté la Coupe Calder en 2007. Le gardien du CH a également brillé à plus d’une occasion sur la scène internationale.