Un défenseur des Marlies ridiculise le Rocket de Laval

Canadiens
Crédit photo - Capture d'écran Youtube

Il n’y a pas que le Canadien qui en arrache cette saison. Son club-école aussi connait une année plutôt difficile. Avec 57 points en 68 rencontres, le Rocket est au 14e rang dans l’Est et, à l’instar du CH, ne fera pas les séries.

Laval avait rendez-vous avec les Marlies de Toronto mercredi soir. Et comme il s’agit de la meilleure équipe  de la ligue, les attentes n’étaient certainement pas très élevées. La défaite du Rocket de 5-1 n’a donc pas vraiment surpris personne. Le club-école du Canadien a été défait à ses 5 dernières rencontres.

Pour ajouter l’insulte à l’injure, le défenseur des Marlies Andreas Borgman a humilié le Rocket en troisième période. Il restait moins de 10 minutes à faire et Toronto menait 3-1, lorsque Borgman a complètement endormi le défenseur Tom Parisi  pour déjouer Charlie Lindgren. Avant de réussir ce but, il a manœuvré seul avec beaucoup trop d’aisance dans le territoire du Rocket.

Un joueur ordinaire

L’auteur de cette pièce de jeu est loin d’avoir le profil d’un futur joueur étoile de la LNH. Andreas Borgman est un défenseur suédois de 22 ans. Il n’ a jamais été repêché; les Maple Leafs l’ont mis sous contrat en mai 2017. Il a disputé 48 rencontres avec les Leafs cette saison, récoltant 11 points dont 3 buts. Avec les Marlies, il a obtenu 8 points en 19 rencontres. On ne parle probablement pas ici du futur Karlsson ou Subban. Sauf que quand on a affaire à une équipe plutôt démunie au niveau du talent et qui joue sans grande confiance, même un défenseur moyen peut saisir sa chance et marquer un tel but.