Un autre flop signé Trevor Timmins?

Canadiens

La fiche de Trevor Timmins depuis 2008 n’est pas très reluisante. En 10 repêchages, les joueurs ayant connu du succès dans la LNH se comptent sur les doigts d’une main.

Les bons coups depuis 2008

Gallagher et Galchenyuk sont les deux seuls à s’être établis clairement dans un rôle de premier plan. Et encore, le cas de Galchenyuk est loin d’être réglé. Du bout des lèvres, on peut ajouter le nom de Lehkonen. L’attaquant de 22 ans a connu une bonne saison l’an dernier, mais ça semble un peu plus difficile cette année. Avant sa blessure, il avait récolté 5 points et une fiche de -4 en 18 parties.

Mikhail Sergachev peut définitivement être considéré comme une réussite à court terme. Avec le Lightning, il connait un excellent début de saison. Ses 15 points en 23 matchs demeurent impressionnants, même s’il produit moins depuis le début du mois de novembre.

Les déceptions

En contrepartie, les échecs en première et deuxième rondes, ce n’est pas ça qui manque depuis 10 ans.

Louis Leblanc, Jared Tinordi, Nathan Beaulieu, Sebastian Collberg, Dalton Thrower, Michael McCarron, Jacob De La Rose et Zachary Fucale ont tous été sélectionnés avant le 60e rang entre 2008 et 2013. Aucun d’eux n’a réussi à justifier sa sélection jusqu’à présent.

Pour ce qui est des repêchages de 2014 à 2017, on attend encore l’éclosion de Nikita Scherbak et Noah Juulsen. Le premier tarde à gagner sa place dans la LNH, alors qu’il a obtenu 9 points en 6 parties avec le Rocket cette année. Le second s’est blessé au camp d’entraînement du tricolore et n’a pas encore joué un match, que ce soit à Laval ou Montréal.

L’inquiétant cas de Joni Ikonen

Joni Ikonen a été choisi au 58e rang du plus récent repêchage et sa situation n’a rien de très rassurant. Le joueur de centre évoluait dans la Ligue d’élite suédoise l’an dernier et a décidé de retourner jouer dans son pays natal, la Finlande. La SM-liiga est inférieure à la ligue suédoise, alors les observateurs s’attendaient à ce qu’Ikonen ait un plus grand rôle au sein de sa nouvelle équipe. Pourtant, en 25 matchs avec le Kalevan Pallo de Kuopio, l’attaquant de 18 ans a une fiche bien ordinaire. Aucun but, deux passes et un différentiel de -7, c’est pour le moins décevant.

L’avenir nous dira si Ikonen se replacera, mais pour l’instant, il s’ajoute aux nombreux poulains du Canadien qui tardent à éclore.