Tyler Toffoli signe avec le Canadien

Embed from Getty Images

Marc Bergevin n’a pas pris trop de temps pour signer l’ailier qui allait remplacer Taylor Hall dans son plan. Lundi après-midi, le Canadien a annoncé la signature de Tyler Toffoli à un contrat de quatre ans comprenant un impact salarial de 4,25 M$.

Ça constitue une baisse salariale pour l’attaquant de 28 ans qui avait un salaire de 4,8 M$ la saison dernière. Au cours de cette saison, il été échangé des Kings au Canucks en retour d’un choix de deuxième tour ainsi que Tyler Madden, un espoir intéressant, et Tim Schaller, qui était une option de profondeur pour Los Angeles. Il y avait également un choix de quatrième ronde en 2022 d’impliqué, mais il était conditionnel à la signature de Tyler Toffoli à Vancouver, ce qui n’est jamais arrivé.

En 10 matchs de saison régulière avec les Canucks, Toffoli a inscrit six buts et quatre mentions d’aide avant d’ajouter quatre points en sept matchs lors des séries. C’est évidemment un petit échantillon, mais si c’est un signe de ce qui s’en vient pour lui à Montréal, c’est une signature très intéressante pour le Tricolore.

Ses dernières saisons avec Los Angeles étaient plutôt décevantes, mais on peut imaginer que ce n’était pas le scénario idéal pour qu’il produise offensivement. Malgré ça, il avait quand même marqué 18 buts en 58 matchs avant sa transaction avec les Canucks.

C’est un attaquant qui a un impact positif sur la possession de rondelle, donc c’est un bel ajout de ce côté pour Montréal, mais c’est clair que Bergevin l’a signé pour qu’il puisse aider le club à marquer plus souvent et c’est certainement un aspect où il pourra aider. Il n’est pas nécessairement le meilleur gars pour finir ses chances, mais il trouve toujours le moyen d’en obtenir beaucoup.

C’est bon de mentionner que l’entente ne comprend aucun bonus de signature. C’est vraiment une bonne décision de Bergevin de profiter d’un marché d’acheteurs pour aller chercher un joueur qui pourra aider sa formation à prix très abordable. Il n’a même pas eu à faire le sacrifice d’allonger le contrat pour maintenir la moyenne salariale basse, ce qui fait en sorte que ce n’est pas une entente qui devrait hanter le Canadien.

On ne peut pas dire que Bergevin avait profité de ce marché avantageux pour les contrats d’Edmundson ou Anderson, mais il s’est bien repris avec Tyler Toffoli et c’est tout à son honneur. C’est un joueur qui fit, mais qui vient également régler un problème et à prix-là, c’est une rareté.