Tom Dundon confirme que les Hurricanes vont égaler l’offre hostile de Sebastian Aho

Embed from Getty Images

Tu ne seras pas obligé de commander ton chandail de Sebastian Aho avec le Canadien. Le propriétaire des Hurricanes, Tom Dundon, a confirmé à un journaliste mardi midi que l’équipe allait égaler l’offre hostile du Tricolore. L’annonce officielle est venue quelques minutes plus tard. Le propriétaire était le chaînon manquant dans cette décision puisque c’est lui qui devra payer le 21 M$ de bonus de signature qui vient avec le contrat.

Ça suit la déclaration publique du DG des Canes, Don Waddell, qui n’avait pas trop l’air impressionné par le contrat que son joueur étoile avait signé avec le Canadien. Ce n’est donc pas une surprise énorme, mais il y avait quand même de l’espoir à Montréal parce que c’est une partie importante des revenus de l’équipes qui serviront à payer cette première année.

C’est bon de se rappeler que les Hurricanes ne pourront pas échanger Sebastian Aho dans la prochaine année, donc ce n’est pas le temps de penser aux rumeurs d’échange le concernant. Ceci étant dit, lors des quatre saisons suivantes, on risque de voir des tonnes de rumeurs le concernant et certaines d’entre elles vont l’envoyer à Montréal même si les relations entre les deux équipes risquent d’être un peu tendues (ce qui fait en sorte que je doute que ça survienne un jour). Ce sera encore pire s’il ne signe pas de nouveau contrat avant l’autonomie complète.

Pour le Canadien, c’est évidemment une mauvaise nouvelle puisqu’ils n’obtiendront pas le joueur qui cadrait parfaitement dans leur plan de reconstruction puisqu’il aurait été le centre numéro un élite dont l’équipe a besoin et qu’il aurait eu un salaire raisonnable. Ultimement, c’est cette dernière partie qui a permis aux Hurricanes d’égaler l’offre.

Ceci étant dit, ce n’est pas désastreux parce qu’en égalant l’offre aussi vite, les Canes vont permettre à Montréal de sauter sur un autre agent libre avec restriction si c’est ce qu’ils veulent faire. Les rumeurs initiales disaient que la première cible était Brayden Point, mais que ça avait changé parce qu’ils croyaient avoir plus de chances d’obtenir Sebastian Aho. Les deux partagent le même agent.

C’est possible que le Tricolore essaie à nouveau avec Point (et ce serait une cible logique considérant que le Lightning est un rival de division), mais les rumeurs ne le peinturaient pas comme un gars voulant quitter Tampa Bay et ça coûterait plus cher que pour Aho. On parlerait d’une compensation d’au moins deux choix de première ronde en plus de ceux de deuxième et troisième tour.

C’est aussi possible que Aho était le seul joueur qui valait une offre hostile pour la direction du Canadien et que ce soit la seule tendue cet été. Après tout, c’était quand même la première depuis 2013, donc il ne faut pas s’attendre à en voir une à chaque jour non plus. Si c’est le cas, c’est dommage pour le Canadien, mais c’était un risque à prendre et ils ont lancé un message clair au reste de la LNH; ils sont prêts à faire ce qu’il faut pour ajouter ce fameux premier centre pour épauler Kotkaniemi dans un futur assez rapproché.