Nouvel uniforme de pratique Subway des Canadiens de Montréal

Canadiens
chandail-canadiens

Comme on l’annonçait pendant les vacances du temps des fête, Subway s’est associé avec les Canadiens de Montréal afin de mettre son logo sur le chandail de pratique de l’équipe.

D’ailleurs voici les explications de Donald Beauchamp, vice-président aux communications chez le Canadien:

Nous ne nous serions pas sentis à l’aise d’être les premiers à nous lancer dans cette voie-là, mais nous emboîtons le pas aux autres, car il s’agit d’une source intéressante de revenus.

Rappelons que le Canadien arrive en tête de liste pour les revenus en billetterie de la LNH, générant 2 millions par partie jouée au Centre Bell, malgré des performances moyennes et peu excitantes.

Bref, Subway est fier de vous présenter le nouveau look du chandail de pratique des Canadiens de Montréal. J’aurais préféré voir le petit singe à la place du logo Subway.

En bleu.

chandail pratique canadiens

En blanc.

chandail pratique canadiens

En rouge.

canadiens-subway-pratique

En noir.

canadiens-subway-pratique

Disons que je suis très mal placé pour chialer contre la publicité étant donné qu’il s’agit de mon unique modèle d’affaires et que l’éclair noir-orange du film Crépuscule au mois décembre vous a énormément agacé, mais je vous donne offre tout de même mon grain de sel sur le sujet.

Je ne suis pas contre, ni pour. Je trouve cela bizarre de voir de la publicité près d’un logo et d’un uniforme si prestigieux, qui n’a jamais (ou très rarement) été modifié. Et ce même s’il s’agit d’un chandail de pratique. Un jersey de la NHL avec des «patchs» de pub me fait juste penser à un ceux de la KHL. Le Canadien a des factures Scott Gomez à payer comme tout le monde, donc si cela leur apporte plus de revenus afin d’offrir un beau contrat à Carey Price, tant mieux!

Par contre, je suis surpris de la réaction des médias. On a hurlé au meurtre par rapport à l’embauche par intérim de Randy Cunneyworth qui ne parle pas français. Par contre, aucun média de masse ne semble critiquer cette nouvelle approche publicitaire. Il y a deux semaines, on utilisait des mots comme respect de la tradition, culture québécoise, origine de l’équipe, etc. Ne vient-on pas de transgresser ces règles en apposant le logo d’une multinationale américaine sur le sacré uniforme des Canadiens de Montréal?

*

Photo: Anastasia