Stéphane Waite veut que Carey Price dispute moins de matchs

Canadiens

L’an dernier, Carey Price a passé 3880 minutes et 15 secondes sur la patinoire. Aucun autre gardien de la LNH n’a joué autant durant la saison régulière. Selon Stéphane Waite, il ne faut plus que ça arrive.

C’était la première fois que Price arrivait au premier rang de la ligue pour le nombre de minutes jouées. L’entraîneur des gardiens du CH souhaite que ça soit la dernière. Dans une entrevue accordée à La Presse, Stéphane Waite a confirmé ce que Keith Kinkaid a déclaré lundi à Brossard. Le nouveau gardien numéro 2 viendra alléger la charge de travail du numéro 31. La saison dernière, Price a effectué 64 départs et a pris part à un total de 66 rencontres.

 

La faute à Niemi

Il faut dire qu’Antti Niemi a connu une saison misérable. Après avoir présenté des chiffres intéressants en 2017-2018, le gardien finlandais en a arraché devant le filet du Canadien l’an dernier.

Antti Niemi

  • 2017-2018 : 7-5-4 | 92,9% d’efficacité – 2,46 buts alloués par match
  • 2018-2019 : 8-6-2 | 88,7% d’efficacité | 3,78 buts alloués par match

Le nouveau venu Keith Kinkaid a disputé 41 matchs à chacun des deux plus récentes saisons. Les statistiques de l’Américain ont été plus difficiles l’an dernier, mais il a présenté un taux d’arrêt supérieur à 91% à trois reprises lors des cinq plus récentes campagnes.

Keith Kinkaid

  • 2014-2015 : 6-5-4 | 91,5% d’efficacité | 2,59 buts alloués par match
  • 2015-2016 : 9-9-1 | 90,4% d’efficacité | 2,81 buts alloués par match
  • 2016-2017 : 8-13-3 | 91,6% d’efficacité | 2,64 buts alloués par match
  • 2017-2018 : 26-10-3 | 91,3% d’efficacité | 2,77 buts alloués par match
  • 2018-2019 : 15-18-6 | 89,1% d’efficacité | 3,36 buts alloués par match

 

Moins de matchs pour Price

Le Canadien aimerait que Keith Kinkaid dispute environ 25 matchs, en prenant pour acquis que Carey Price et lui resteront en santé. Si ce souhait se concrétise, ça voudrait dire que Price disputerait moins de 60 rencontres.

D’ailleurs, Stéphane Waite l’admet: le CH ne voulait pas accorder autant de départs à son gardien numéro 1 l’an dernier.

D’ailleurs, les trois finalistes pour le trophée Vézina en 2018-2019 ont chacun disputé moins de 55 matchs.

  • Andrei Vasilevksiy | 53 rencontres disputées
  • Ben Bishop | 46 rencontres disputées
  • Robin Lehner | 46 rencontres disputées

Dans le cas de Vasilevskiy et Bishop, ils ont été blessés, ce qui explique probablement en partie le nombre réduit de matchs auxquels ils ont pris part.

Néanmoins, Stéphane Waite affirme ne jamais avoir crû que c’était une bonne idée qu’un gardien dispute 70 rencontres. Il est d’avis que c’est très exigeant mentalement et physiquement pour un gardien de jouer 60 matchs ou plus. L’équipe doit ménager un peu plus son gardien numéro 1, surtout en prévision des séries.

 

Via Simon-Olivier Lorange / La Presse