Scott Gomez snobé par une serveuse au party Canadiens-Lightning

Canadiens
scott gomez
scott gomez

Tiens, petite anecdote que j’ai vue passer sur les internets dans la nuit de jeudi à vendredi.

Mon fait saillant de la soirée. Scott Gomez fait signe à la serveuse, mais elle m’aperçoit tout de suite et le snobe complètement. Je suis plus V.I.P que les joueurs des Canadiens.

Qui aurait cru que les joueurs du Lightning de Tampa Bay et des Canadiens de Montréal feraient le party au même restaurant! C’est quand même drôle de voir Tom Pyatt changer de table pour se joindre à ses anciens amis des Bulldogs d’Hamilton.

Je viens de parler avec Chris Campoli. Il est prêt à jouer, mais le Canadien ne lui donne pas sa chance. – via @psmamane

Toutefois, qu’est-ce qu’on peut conclure de ces faits divers? De un, les serveuses ne devraient jamais ignorer Scott Gomez. Il a plusieurs défauts, mais Scott Gomez est extrêmement généreux. Par rapport au monsieur qui ne score pas, j’en entends des vertes et des pas murs ces temps-ci. Ça va de la dépression, au « centre de conditionnement physique » l’été dernier jusqu’au « pharmacien ».

Concernant le party de jeudi soir au Cavalli, qui sont les amis des Bulldogs de Tom Pyatt? David Desharnais, PK Subban, Yannick Weber et Ryan White? Était-il tous présent? Chez le Lightning, tout le monde était là. Lecavalier, St-Louis, Stamkos, etc. Chez le Canadien, voici ce que Mike Cammalleri a mentionné aujourd’hui:

Fun dinner with the boys last night. Teammates. NHL. Theboys. Habs. MTL. PKSubban, Skillsy75, Yanweber68.

Est-ce un commentaire suggéré par le département des Canadiens? On se doute que Plekanec et le capitaine Gionta n’était pas là.

L’entrainement du Canadien à Brossard de vendredi matin est à 10:30. Celui du Lightning devait être au Centre Bell à 14h, mais Guy Boucher l’a annulé…

P.-S. Ci-dessous un album de drôles de photos de Scott Gomez, Ryan White, Tomas Kaberle. Les photos ont été prises plus tôt cette semaine par Anastasia. On ne sait pas pourquoi, mais les joueurs des Canadiens avaient tous envi de faire des grimaces.