Ryan Johnston sera le premier à porter le numéro 89 dans l’histoire du Canadien

0713johnston

Lorsque le Canadien a modifié son livre des records cette saison, c’était rarement pour des bonnes raisons. Mardi soir, ce sera au tour de Ryan Johnston de faire sa (très petite) marque dans l’histoire du Tricolore en jouant son premier match en carrière dans la LNH.

Johnston portera le numéro 89, ce qui sera une première dans l’histoire de l’équipe pour un match de saison régulière. Lorsque cette première historique sera franchie, il ne restera que 10 chiffres qui n’ont pas été portés depuis 1950 (50, 66, 69, 87, 89, 92, 96, 97, 98 et 99). Habituellement, ce n’est pas un bon signe quand on se rend aussi loin dans l’ordre numérique. Ce n’est donc pas surprenant d’apprendre que la présence de Johnston permettra au Canadien de battre un autre record.

Il sera le 15e défenseur à prendre part à un match de saison régulière cette saison (Markov, Emelin, Subban, Beaulieu, Petry, Gilbert, Pateryn, Barberio, Dietz, Bartley, Hanley, Tinordi, Ellis et Lernout). Ça bat le record de 14 qui avait été établi en 2000-01. Dans le groupe, Andrei Markov est le seul qui a joué tous les matchs du Canadien jusqu’à maintenant cette saison.

Ces marques nous rappellent que les blessures ont eu leur rôle à jouer dans les déboires de l’équipe cette année. Celle de Carey Price est la plus évidente, mais la ligne bleue a aussi donné pas mal de job à l’équipe médicale du Canadien. Ça ne peut toutefois pas être la seule excuse pour cette saison misérable, particulièrement quand on se rappelle à quel point l’organisation a été chanceuse à ce niveau l’an passé.