RM // Logan Shaw est un Jacob de la Rose très légèrement amélioré

Embed from Getty Images

Le résumé matinal (RM) est notre chronique quotidienne du lundi au vendredi qui résume tous les événements de la veille pour s’assurer que tu n’aies rien manqué. J’en profite aussi pour plonger un peu plus en profondeur dans les gros dossiers de la ligue pour te permettre de passer le temps quand tu en as besoin. 

Ça a été une journée chargée pour le Canadien avec le match contre les Islanders, la mise à jour médicale de Danault, la blessure de Shaw et les bonus de Victor Mete. L’équipe a aussi pris le temps de réclamer Logan Shaw au ballotage parce que Marc Bergevin ne peut pas se contenir quand il a la chance de mettre le grapin sur un joueur de quatrième trio.

C’est cool que le Canadien donne une chance à un ancien de la LHJMQ, mais on peut se demander ce que Logan Shaw va vraiment apporter au Canadien. C’est un gars qui a de la misère à être utile sur une quatrième ligne. Il a certaines capacités en zone défensive et il a tendance à créer plus de punitions pour l’équipe adverse que pour sa formation, mais c’est pas mal tout le positif qu’on peut dire sur lui.

Malgré ses deux buts et six mentions d’aide cette saison, c’est un gars avec qui l’attaque meurt lorsqu’il est sur la glace. Logan Shaw a probablement trop joué pour les Ducks cette année à cause de leurs multiples blessures au centre, mais on lui a préféré J.T. Brown, donc si tu t’attends à plus qu’un joueur du style à Jacob de la Rose, mais légèrement supérieur, tu vas être déçu. D’ailleurs, les deux sont sensiblement sur le même rythme offensif depuis le début de la saison et leurs chiffres au cercle des mises au jeu sont très semblables (de la Rose était à 37,06% cette saison au moment de la réclamation tandis que Shaw est à 37,7% en carrière).

Ailleurs dans la LNH, à cause de la journée en l’honneur de Martin Luther King, on avait droit à des matchs en après-midi lundi et à Boston, ça a mis la scène pour une scène hollywoodienne. C’est Tyler Seguin qui a marqué le but gagnant en prolongation grâce à une séquence spectaculaire pendant laquelle il a fait preuve d’une patience et d’un talent extraordinaire. Ça doit toujours lui faire du bien de marquer des gros buts contre les Bruins.

C’est un gros coup de main pour les Stars qui peuvent parler de d’autre chose que l’absence de Jason Spezza dans l’alignement de cette partie. Il a été retranché par Ken Hitchcock après avoir passé une bonne partie de la saison sur la quatrième ligne. Il sera de retour dans la formation aujourd’hui contre les Red Wings, mais il n’a que 16 points en 44 parties cette saison. Ce n’est pas assez pour un gars qui a un impact de 7,5 M$ sur la masse salariale jusqu’en 2019.

Spezza n’est pas le seul vétéran dans le trouble notamment à cause de son contrat alors que Paul Martin a été placé au ballotage par les Sharks. Il n’a joué que trois matchs cette saison après une opération à la cheville au cours de la saison morte et San Jose voudrait le faire jouer un peu dans la AHL pour le mettre en valeur afin de bouger son contrat qui aura aussi un impact de 4,825 M$ l’an prochain. Les Sharks vont probablement devoir payer pour se défaire de son contrat et une équipe pourrait se retrouver avec un défenseur qui n’était pas hors position dans le top 4 l’an prochain. C’est un gros risque à prendre à cause de son salaire, mais le coût d’acquisition sera moindre et il était utile il n’y a pas si longtemps.

Si Deryk Engelland peut signer un contrat lui garantissant 1,5 M$ avec les Golden Knights comme il l’a fait lundi, Martin doit être capable de se trouver une équipe dans la ligue. En plus, Engelland pourrait atteindre un salaire de 2,5 M$ avec les bonus de performance. Son lien local avec Vegas l’a vraiment aidé à poursuivre sa carrière dans la LNH.

Pour revenir sur la glace, l’Avalanche a gagné un septième match consécutif en défaisant les Ducks 3-1. C’est leur plus longue séquence victorieuse depuis 2006. Ce qui est incroyable, c’est qu’ils sont encore en dixième position dans l’Ouest avec un retard de deux points sur la dernière place donnant accès au tournoi printanier. C’est Nathan MacKinnon qui a marqué le but gagnant, grâce à un arrêt incroyable de Jonathan Bernier moins de 15 secondes auparavant. C’était déjà son 20e de la saison. L’attaquant de l’Avalanche est le meilleur pointeur de la LNH depuis l’échange de Matt Duchene avec 42 points en 30 parties. Si l’Avalanche parvient à retourner en séries après la catastrophe de l’an passé, Duchene devra se poser des questions avec les décevants Sénateurs…

L’équipe entre l’Avalanche et le Wild, qui occupe cette huitième position, est celle de Paul Martin. Les Sharks ont vaincu les Kings 4-1 en début de soirée pour se replacer dans cette course. C’est une quatrième défaite en temps réglementaire consécutive pour Los Angeles, qui menait la division il n’y a pas si longtemps. Ils ont maintenant une mince avance d’un point sur leur place en séries. Comme quoi c’est plus facile de descendre que de monter au classement.

Parlant des Sharks, cette photo date presque de deux semaines, mais le compte Instagram de TSN l’a ressorti hier, donc je me permets de te partager la patinoire des frères Marleau qui a de quoi faire rêver.

Dans les nouvelles plus négatives, les Prédateurs ont vu Viktor Arvidsson quitter la pratique avec l’aide des soigneurs lors de leur retour de congé. Avec l’absence de Forsberg à cause d’une fracture à la main, les Preds peuvent difficilement de perdre Arvidsson de la sorte. Il est leur deuxième meilleur pointeur à l’attaque après le #11 avec 27 points en 42 parties. Kevin Fiala (26), Ryan Johansen (26) et Craig Smith (25) sont tout juste derrière en termes de production offensive, mais c’est quand même peu pour une équipe qui tente de gagner le titre de la division la plus relevée de la ligue.

Parlant d’équipe qui ne peut pas se permettre de perdre un attaquant européen élite, les Hurricanes ont annoncé que Sebastian Aho avait une commotion cérébrale et une blessure au bas du corps à cause de la mise en échec de Mark Giordano. Il sera absent pour une période indéterminée. Aho est le meilleur pointeur des Canes avec 37 points en 45 parties et ce n’est pas comme s’ils avaient trop d’attaque depuis le début de l’année. Les Jackets sont les seuls présentement en séries dans l’Est avec moins de buts marqués qu’eux (124 vs 126). La Caroline n’est qu’a un point des séries, mais sans Aho, ils auront besoin d’un réveil de Scott Darling pour rester dans la course.

Giordano ne sera pas suspendu pour ce geste, mais Andrew Cogliano n’a pas eu la même chance alors qu’il a dû s’absenter du match des Ducks contre l’Avalanche. Ça mettait fin à la quatrième plus longue séquence de matchs consécutifs dans l’histoire de la ligue et comme on le voit dans cette entrevue, ça lui faisait quelque chose de voir cet accomplissement se terminer de cette façon.