Rapport des forces chez le Canadien – Semaines du 23 janvier au 6 février

Canadiens

Chaque semaine, 25 Stanley fera l’état des forces chez le Canadien de Montréal. Je vous dirai ce qui a été et ce qui n’a pas été durant les 7 derniers jours chez le Tricolore. De plus, on évoquera ce qu’il va falloir améliorer ainsi que les joueurs qui sont en forme et ceux qui doivent en faire plus. Un système de points est également mis en place. Si le joueur s’est démarqué pour ses très bonnes performances, il ajoutera 2 points à sa fiche. Par contre, s’il a connu de mauvaises performances, ce sera 0 point. Si le joueur a été bon sans plus, il obtiendra 1 point (il faut noter que celui-ci ne sera pas forcément nommé dans le texte).

Adversaires des deux semaines : Flames de Calgary, Islanders de New-York, Sabres de Buffalo, Flyers de Philadelphie, Capitals de Washington et Oilers d’Edmonton.

Fiche de l’équipe : 2-3-1 (5 points sur 12 possibles)

Classement et fiche de l’équipe : 30-16-8 (68 points), 1er dans l’Atlantique, 4e dans l’Est, 7e au classement général.

On ne va pas se le cacher, le Canadien connaît des moments plus difficiles. Lors des 14 derniers matchs, le CH a une fiche de 5-8-1 et n’a marqué que 2.43 buts par partie. De plus, ils ont une moyenne de buts encaissés de 2.93 durant cette période. Depuis le 13 novembre, la troupe de Michel Therrien est 17-15-7. C’est là que tu vois l’importance de faire de bons résultats en début de saison, puisqu’ils permettent au Tricolore d’être encore dans le quatuor de tête dans l’Est. Sinon, les 6 matchs ont été encore une fois en dent de scie : les joutes contre les Sabres et les Flames ont été excellentes alors que ça a été extrêmement difficile contre les Islanders et les Flyers.

Les joueurs en forme : 

  • Max Pacioretty : Il a été excellent ces derniers temps. Il a inscrit son deuxième tour du chapeau de la saison face aux Sabres en plus d’être déjà à 25 buts. Il a 5 points à ses 5 dernières parties et en compte 44 depuis le début de la campagne. Alors, encore sceptique face aux performances de Pac ?
  • Alexander Radulov : Radulov a repris de sa hargne depuis la pause du match des étoiles. On retiendra surtout les matchs contre les Sabres et les Capitals où il a été le meilleur joueur sur la glace. Ce gars là est le catalyseur du Canadien. Imaginez le Tricolore sans Radu ?
  • Phillip Danault : Il ne fait quasiment jamais d’erreur sur la patinoire. C’est l’une des raisons pour lesquelles Galchenyuk n’a pas retrouvé sa place sur le 1er trio. Avec 3 points à ses 5 derniers matchs, il mérite ce qui lui arrive. C’est 28 points depuis le début de la saison !
  • Andrei Markov : Il nous avait manqué, lui ! À l’image de Danault, Markov fait tout bien. Il a largement stabilisé la défensive et forme une bonne paire avec Nikita Nesterov. Il joue sur la 3e paire et sur les unités spéciales, ce qui est bien pour sa forme physique en vue des séries.

Ils doivent en faire plus : 

  • Andrew Shaw : Il n’est plus le même depuis le retour de sa blessure. Il prend des pénalités coûteuses à de mauvais moments. Il ne produit pas et est invisible. Va falloir en faire plus mon Andrew…
  • Alex Galchenyuk : Va falloir savoir à un moment donné si tu veux le faire jouer en tant que centre ou aillier. Il ne joue pas bien en ce moment et c’est pour ça que Therrien l’a mis à l’aile. Néanmoins, sa situation est de plus en plus nébuleuse. Bref, s’il veut retrouver sa place, il saît quoi faire.
  • Jacob De La Rose : Je le mets là parce que je ne sais même pas ce qu’il fait encore à Montréal. Il est bon sans la rondelle, pis ? Pour un joueur réputé pour ses bonnes aptitudes en défensive, je ne crois pas que ce soit si bon mais apparemment, le coach l’adore. Ça fait presque 1 an qu’il n’a pas recolté de point dans la LNH (1 passe face aux Coyotes le 15 février 2016)

Bilan des gardiens : 

  • Carey Price : Il retrouve peu à peu son niveau donc ça va clairement mieux dans son cas. Il aurait pu ajouter deux jeux blancs à sa fiche face aux Flames et aux Sabres, mais le Canadien ne l’a pas aidé…
  • Al Montoya : Il a été excellent lorsqu’on lui a demandé de jouer. Il a récolté un jeu blanc face aux Oilers, même s’il a perdu le match. Bref, le #35 n’a rien à se reprocher.

Mentions honorables : 

  • Artturi Lehkonen : Même si il cumule pas 1 point par match, Lekhonen fait beaucoup de bonnes choses et montre qu’il a un hockey IQ très élevé. Il va devenir une pièce importante chez le Canadien.
  • Sven Andrighetto : Il a été bon même s’il ne produit pas forcément. Il amène beaucoup de vitesse et j’ai bien aimé ce que j’ai vu de lui ces deux dernières semaines.

Faits saillants : 

    • Quelle passe de Beaulieu !

    • Superbe arrêt de Price

    • Le tour du chapeau de Pacioretty face aux Sabres

Prochains matchs du Canadien : mardi au Colorado, jeudi en Arizona et samedi face aux Blues de Saint-Louis.

Le classement des pointeurs chez le Tricolore : 

  1. Max Pacioretty : 10 points
  2. Al Montoya, Alexander Radulov : 9 points
  3.  Artturi Lehkonen, Phillip Danault : 8 points
  4. Paul Byron, Carey Price : 7 points
  5. Nathan Beaulieu : 6 points
  6.  Shea Weber, Alexei Emelin, Jeff Petry : 5 points
  7. Tomas Plekanec, Brian Flynn, Sven Andrighetto : 4 points
  8. Torrey Mitchell, Michael McCarron : 3 points
  9. Daniel Carr, Nikita Scherbak : 2 points
  10. Brendan Gallagher, Mark Barberio, Bobby Farnham, Ryan Johnston, Chris Terry, Zach Redmond : 1 point