Qui secondera Carey Price dans les « séries »?

Embed from Getty Images

Alors que les partisans avaient tous jeté la serviette quant à une potentielle participation aux séries éliminatoires pour le Tricolore, des circonstances extraordinaires sont venus redonner espoir à l’équipe quant à une présence au bal printanier, euh, je veux dire, estival, pour l’occasion!

Le CH était en voie de rater les séries éliminatoires alors que la saison a été mise sur pause en raison de la pandémie mondiale. Un événement hors du commun qui a apporté beaucoup de négatif sur la planète, mais il y a quand même eu un peu de positif à certains endroits : La réduction d’émissions de gaz à effet de serre et la deuxième chance de la Sainte-Flanelle, pour ne nommer que ceux-là.

C’est donc au grand dam de plusieurs personnes (qui auraient peur de « l’effet Carey Price »?), mais c’est au grand bonheur des partisans du CH que l’équipe pourra finalement se battre pour joindre le tableau des 16 équipes qui se battront pour le prestigieux trophée tant convoité.

Ont-ils une chance honnête? Une petite, peut-être, si les astres s’alignent. Ils ont tout de même été vendeurs à la date limite des transactions, laissant Ilya Kovalchuk, Marco Scandella, Nick Cousins, Nate Thompson et Matthew Peca quitter le navire. Gageons que si Marc Bergevin avait eu une boule de crystal, il aurait gardé ses vétérans à bord pour augmenter les chances du club, mais ça, c’est un tout autre débat et ce n’est pas celui qui nous intéresse aujourd’hui.

La question qui m’intéresse, moi, présentement, c’est « Qui secondera Carey Price en séries? ».

Avant de regarder les différentes options, il est pertinent de préciser que les chances que le deuxième gardien frôle la glace lors d’une partie éliminatoire est très minime. C’est très rare que le #31 se fait chasser d’une rencontre donc à moins d’une blessure, c’est peu probable. Quand même, la question demeure pertinente pour l’expérience qui vient avec et il y aura tout de même une mince possibilité que l’auxiliaire soit appelé à sauter dans la mêlée!

Les options :

Charlie Lindgren 

Lorsque la saison s’est terminée abruptement, Lindgren était le gardien auxiliaire de Carey Price. En théorie, il devrait être pressenti pour occuper le rôle lors du premier match face aux Penguins. Représente-t-il réellement la meilleure option? J’en doute.

Rien de personnel contre le monsieur, mais je crois que les jours de Lindgren dans l’organisation sont comptés. Il est impératif que Marc Bergevin fasse l’acquisition d’un gardien #2 expérimenté pour la saison prochaine, que ce soit par transaction ou en le signant sur le marché des joueurs autonomes.

À Laval, le jeune Cayden Primeau devra avoir le maximum de départs pour développer le potentiel formidable qu’il a en lui. Michael McNiven mérite clairement le poste de #2 chez le Rocket (s’il obtient une offre qualificative) et il ne faut pas oublier le russe Vasili Demchenko qui a paraphé une entente avec le Canadien le 21 avril dernier.

Quelle serait donc la place de Lindgren dans l’organigramme des gardiens? Inexistante. Pourquoi, donc, on lui donnerait ce type d’expérience qui vaut de l’or alors que ses performances n’ont pas démontré qu’il avait l’étoffe d’un gardien #2 dans la LNH? Je ne vois aucune bonne raison! Next!

Cayden Primeau 

Depuis la journée où il a été repêché, Primeau ne cesse d’épater la galerie et de donner raison au CH qui a acquis un choix en 7e ronde pour en faire l’acquisition! Considéré comme l’un des 10 meilleurs espoirs chez les gardiens de la relève, Primeau a connu une saison exceptionnelle chez le Rocket alors qu’il n’était âgé que de 20 ans.

Ses statistiques (2.45 de moyenne de buts alloués et .908 de pourcentage d’efficacité) lui ont d’ailleurs valu un rappel dans la grande ligue alors qu’il a gardé les buts pour deux rencontres avec le CH. Il a semblé calme et en contrôle et n’a accordé que 5 buts en 2 rencontres en plus d’afficher un excellent pourcentage d’efficacité de .931 et d’enregistrer sa première victoire dans la LNH.

Honnêtement, si ce n’était pas du fait qu’on optimise le potentiel d’un jeune en le faisant disputer le plus de parties possibles, il serait un candidat de choix pour être le second du #31 la saison prochaine. Ce sera par contre préférable pour son développement qu’il obtienne un maximum de départs avec la troupe de Joël Bouchard!

Pour l’instant, le Rocket est en congé. Le CH s’en va se battre pour participer aux séries à 16 équipes et le jeune Primeau pourrait apprendre beaucoup derrière Price dans un environnement ultra-compétitif. Si pour une raison X, il est appelé en renfort, il demeure le gardien dans la charte de profondeur du CH qui donnera le plus de chances au club de remporter des victoires (après Carey Price). Il est clairement mon candidat pour seconder le #31!

Les autres

Officiellement, Keith Kinkaid et Michael McNiven représentent aussi des options. Je ne crois toutefois pas que McNiven soit prêt à relever ce type de défi même si c’est lui qui patine présentement à Brossard et pour ce qui est de Kinkaid… disons seulement que ce serait surprenant de le revoir dans un uniforme bleu-blanc-rouge un jour. Bon, à part peut-être dans un « jersey » des Americans de Rochester de la Ligue américaine… mais encore là! Si le Canadien voulait amener un quatrième gardien dans l’alignement, on peut donc croire que ce sera McNiven.

Pour revenir à la question principale, le CH doit faire confiance à ses jeunes pour la suite et ça commence dès maintenant avec le poste de #2 octroyé à Cayden Primeau face aux Penguins!