Qu’est-ce que Sergei Gonchar peut amener au Canadien?

sergei-gonchar

[oboxads]

Mardi après-midi, Marc Bergevin a fait l’acquisition de Sergei Gonchar, un défenseur russe de 40 ans qui a gagné la Coupe Stanley en 2009 et qui a été coaché par Therrien lors de la même saison. Il a 798 points en 1256 rencontres en carrière. Le Canadien sera la 6e équipe de Gonchar dans la LNH (Capitals, Bruins, Penguins, Sénateurs, Stars).

Gonchar viendra probablement jouer sur la 2e vague d’avantage numérique où il pourrait certainement aider le Canadien qui se classe présentement au 28e rang avec un % de réussite de 7,7%. Les 27es sont les Kings à 12,2%, donc le Canadien est LOIN du reste de la LNH.

On peut imaginer qu’il sera sur la 3e paire de défense à la place de Beaulieu avec Weaver, mais ce n’est pas impossible d’imaginer Therrien créer une paire offensive Gonchar-Gilbert qui se gâterait contre les 3es et 4es trios adverses alors que Emelin-Weaver s’occuperait des missions défensives. C’est trop tôt pour dire ce que le coach va faire, mais pour l’instant, ce sont les 2 options les plus logiques.

À première vue, le Canadien semble avoir gagné cette transaction, ne serait-ce que pour la réputation de Gonchar. Toutefois, il faut se rappeler qu’il a été échangé par une équipe qui a énormément de problèmes à la ligne bleue. S’il ne fait pas partie de la solution là-bas, il ne viendra pas dominer ici. Il a encore un instinct offensif, mais il a grandement ralenti et une saison de plus de 20 points serait grandement satisfaisante dans son cas.

Cette transaction vient donc aider le Canadien à combler une faiblesse sur l’avantage numérique en plus d’ajouter de la profondeur à une position où c’est ce que toutes les équipes recherchent. Ce sera dommage de voir Tinordi et Beaulieu sur la passerelle ou dans les mineures, mais le Canadien ne sera pas aussi chanceux au niveau des blessures toute la saison et à ce moment-là, Tinordi et Beaulieu auront leur chance.

On peut dire la même chose à l’attaque où la profondeur en a mangé un coup avec les départs de Moen et Bourque, mais le Tricolore compte sur une tonne de bons jeunes joueurs à Hamilton qui pourront venir aider. Hudon, Andrighetto, Thomas, de la Rose et Tangradi pourraient tous jouer dans la LNH à un moment donné.

Plafond salarial

Gonchar servira également à faire de la place sous le plafond salarial l’an prochain. Contrairement à Moen, le défenseur russe n’est pas sous contrat en 2015-16, donc ça libère 1,85M$ pour les futurs contrats de Gallagher et Galchenyuk par exemple. Le Tricolore avait de la place cette année pour éponger le salaire de Gonchar, ce qui n’est pas nécessairement le cas des Stars qui ont sûrement une autre transaction dans la poche, et ça permet à Montréal d’avoir plus de flexibilité l’an prochain. Ça ressemble à un faible win-win de chaque côté.