Quand Pateryn et Mitchell sont parmi les meilleurs pointeurs…

greg patery- canadiens montreal- credit: 25stanley
greg patery- canadiens montreal- credit: 25stanley

Les Canadiens sont au bord du gouffre. Ils tirent de l’arrière 0-3 dans leur série de deuxième ronde face au Lightning de Tampa Bay. Jeudi soir, ceux-ci tenteront d’entamer une séquence de quatre victoires afin d’éliminer les hommes de Jon Cooper. Une tâche qui ne sera pas facile puisque seulement quatre équipes de la LNH ont réussi un pareil exploit en 179 occasions.

Évidemment, quand Greg Pateryn, un défenseur sans expérience en séries, et Torrey Mitchell, un employé de soutien, sont parmi les meilleurs pointeurs de ton équipe, il y a un problème criant de production à l’attaque. Les joueurs du CH ont inscrit neuf buts à leurs sept derniers matchs (2, 0, 1, 2, 1, 2, 1).

Pateryn a autant de points (trois) en six rencontres que Tomas Plekanec en a amassés en neuf parties. Notamment, le numéro 64 du Tricolore a plus de points en séries que David Desharnais (deux), Lars Eller (deux), Alex Galchenyuk (deux) et Andrei Markov (un).

Au final, lorsque les vétérans ne se lèvent pas et qu’ils n’augmentent pas leur jeu d’un cran, il est certain que c’est ardu pour l’équipe de multiplier les victoires.

Et dans tout ça, Carey Price est le grand perdant, lui qui a connu une saison du tonnerre avec des statistiques hallucinantes. Celui qui remportera fort probablement les trophées Vérina et Hart, remis respectivement pour le meilleur gardien du circuit Bettman et le meilleur joueur pour son équipe, accumule les revers à son dossier et, pourtant, ce n’est pas parce qu’il n’est pas focus devant le filet des siens. Au contraire, l’homme masqué du CH fait preuve d’un calme olympien et effectue des arrêts clés avec une aisance hors pair.

Le classement des meilleurs pointeurs des Canadiens depuis le début des séries :

Sans titre

Dans quelques heures, on verra de quel bois se chauffe le Tricolore alors qu’il fera face à l’élimination au domicile du Lightning. Du travail collectif et une attaque massive qui capitalise pourraient permettre aux Canadiens de signer leur premier gain contre Tampa Bay cette saison, eux qui ont subi huit défaites consécutives aux mains de ce club.