Calem Burger

Plusieurs anciens joueurs du CH font très bien en KHL

Canadiens

 

Quel genre d’ex croyez-vous que le Canadien est?

Le genre à couper les ponts définitivement ou le genre à stalker sur Facebook pour voir ce que son ex fait, qui elle fréquente et si elle est heureuse ?

Si le tricolore fait partie de la deuxième catégorie, il pourrait être tenté de jeter un coup d’œil du côté de la KHL, parce que plusieurs anciens membres de l’organisation se débrouillent plutôt bien en Russie.

Défenseurs

D’abord, il y a sans surprise Andrei Markov pour qui ça se passe bien. Le vétéran qui a passé 16 saisons à Montréal occupe le neuvième rang des défenseurs de la KHL avec 18 points en 36 matchs et un respectable différentiel de +4.

Un peu plus étonnant: un autre ancien défenseur du CH est à égalité avec Markov quant au nombre de points amassés. Bien peu auraient prédit que Darren Dietz aurait 18 points en 26 parties. Ce choix de cinquième ronde en 2011 n’a disputé que 13 matchs dans l’uniforme du Canadien. Il avait récolté 5 points lors de son bref séjour à Montréal.

Attaquants

Nigel Dawes n’a joué que 4 parties à Montréal, mettant fin à un long et infructueux périple dans la LNH. En 5 saisons dans la ligne nationale, il a porté le chandail des Rangers, des Coyotes, des Flames et des Thrashers, avant de débarquer avec le Canadien. Il n’a inscrit aucun point avec le CH, mais a réussi à en récolter 84 durant sa carrière de 212 parties dans la LNH. Depuis 2011-2012, Dawes évolue pour le Barys d’Astana. La saison dernière, il a récolté 62 points, dont 36 buts. Il a terminé au 2e rang des francs-tireurs de la ligue, avec 4 buts de plus qu’Ilya Kovalchuk! Cette année, il est toujours aussi en feu; il a 30 buts et 13 passes en 33 parties. Personne n’a marqué plus de buts que lui jusqu’à présent. Son plus proche poursuivant, Kovalchuk, en a inscrit 25. Outre ces deux-là, aucun joueur de la KHL n’a plus de 17 buts.

Jiri Sekac a été un véritable fiasco avec le CH, tout comme avec les Ducks, les Blackhawks et les Coyotes. En trois saisons, il n’a pu faire mieux que 29 points en 108 matchs. Depuis la saison dernière, il joue pour le Ak-Bars, la même équipe que Markov. Il n’avait pas mal fait l’an passé avec 27 points en 47 matchs, mais son rendement est déjà meilleur cette année. Ses 28 points en 35 matchs font de lui le 13e meilleur pointeur de la KHL. Il a un point de plus que Pavel Datsyuk.

 

Gardiens

Lors de la saison 2015-2016, Ben Scrivens est débarqué à Montréal dans une situation pas possible. Avec la blessure à long terme de Carey Price, le tricolore n’allait nulle part et Scrivens a connu un séjour horrible avec une équipe horrible. En 15 parties, il n’a réussi qu’à amasser cinq victoires, un pourcentage d’arrêt de 90,6% et une moyenne de buts alloués de 3,07. Il a ensuite mis les voiles pour la KHL où ça se passe beaucoup mieux depuis. Cette année, Scrivens est au quatrième rang des gardiens de la ligue avec 17 victoires en 29 matchs. Il possède aussi un honorable taux d’efficacité de 92% et une moyenne de 2,26 buts concédés à l’adversaire.

Crédit : KHL