Plus de responsabilités pour Raphael Diaz? // Zachary Fucale n’est pas une police d’assurance

Canadiens
raphael-diaz-600x400

Un des défenseurs du Canadien qui aura le plus de pain sur la planche au cours des prochains mois et qui aura également un poste plus important, soit Raphael Diaz, devra avoir une éthique de travail hors pair.

Avec plus de responsabilités au sein de la formation du Tricolore – évidemment s’il démontre de bonnes aptitudes au début du calendrier régulier – , Diaz sera plus occupé que lors des années antérieures.

«Raphael connaît davantage la Ligue. Il a plus confiance en ses moyens. Il est plus fort physiquement. On s’attend à ce qu’il poursuive sa progression. Une fois que cela sera fait, nous serons en mesure de lui donner de nouvelles responsabilités», a dit le pilote du CH.

L’Helvète a parlé de son entraînement estival et le fait qu’il a amélioré sa force physique. Il aura fort à faire pendant la saison 2013-2014 dans l’uniforme du Canadien. Celui-ci en sera à sa troisième campagne dans la LNH.

«Je me suis entraîné aussi fort que les autres étés, mais de façon plus précise»,  a souligné le défenseur suisse. En plus de ma vitesse, j’ai travaillé sur ma force physique. Ça m’aidera à arriver le premier dans les coins de patinoire et à remporter les bagarres le long des rampes.»

Citations : Agence QMI

***

Fucale, pas une police d’assurance

Bertrand Raymond a publié une chronique fort intéressante sur le RDS.ca. Il a eu une discussion avec le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, entre auttres, à propos du gardien que le club montréalais a repêché en juin dernier, soit Zachary Fucale.

Le manitou du Tricolore a fait savoir que la sélectionne du portier de 18 ans n’était pas comme une police d’assurance pour Carey Price.

«Price, à 26 ans, est loin d’être à son apogée. De toute façon, le gardien qu’on allait choisir n’allait pas débarquer dans la ligue avant quatre ou cinq ans. Nous n’avions réclamé aucun gardien l’an passé et nous n’avions aucun autre gardien d’avenir dans notre organisation. C’était donc essentiel qu’on ajoute du talent à cette position. Quand on s’est assis à la table au New Jersey, j’avais une certitude, celle d’obtenir un gardien», a noté Bergevin.

Bref, le fait que le CH ait eu la chance de repêcher Fucale avec un de ses deux choix de deuxième ronde avait été toute une surprise. Peu de gens s’attendaient à voir le jeune cerbère dans l’organisation du Canadien.

***

St-Pierre garde espoir

Même si ses chances sont plutôt minces, Martin St-Pierre est encore confiant qu’il peut faire partie de la formation du Canadien de Montréal cette année.

«C’est sûr qu’à 30 ans, tu veux toujours jouer dans la LNH, a confié l’attaquant. J’ai eu un très bon camp et deux bonnes parties, mais c’est pas fini, il reste encore une autre partie.»

Pour le moment, l’avenir à court et à moyen termes de St-Pierre est avec le club-école du Canadien, les Bulldogs de Hamilton. Par contre, celui-ci n’abandonnera pas et il a un objectif bien clair en tête.

«Si je retourne à Hamilton, ça va être à moi de performer comme je l’ai fait au cours de mes 10 dernières années professionnelles. S’il y a des blessures ou qu’ils ont besoin de mes services, je vais être prêt mentalement pour monter», a indiqué St-Pierre.

Citations : 98,5 fm