Ryan White connaît l’heure de sa rencontre // Peter Budaj contre les Penguins // Yannick Weber en uniforme?

L’entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Michel Therrien, tente de trouver des solutions pour sortir ses troupiers de leurs moments noirs. Au cours des deux derniers matchs, le Tricolore a seulement inscrit quatre buts et il en a concédé douze à ses rivaux.

Le pilote du CH a confirmé que ce sera Peter Budaj devant le filet du Canadien, demain soir, contre les Penguins de Pittsburgh. «Nous avons deux bons gardiens et nous allons en profiter», a souligné Therrien.

White rencontrera Shanahan mercredi matin

Ryan White rencontrera Brendan Shanahan à New York mercredi matin à 10h00. Comme la rencontre est en personne, White pourrait écoper de plus de six matchs de suspension. Avec son passé et les conséquences du geste qu’il a posé, il ne serait pas surprenant que sa saison soit terminée…

Weber dans l’alignement?

Yannick Weber pourrait remplacer Nathan Beaulieu dans la formation du club montréalais lors du match face aux hommes de Dan Bylsma mercredi. L’entraîneur-chef du Tricolore a indiqué qu’une décision concernant ses paires de défenseurs seront officialisées demain.

Beaulieu n’a pas bien paru lors des dernières rencontres du Canadien. Le jeune quart-arrière a créé plusieurs revirements et sa tenue défensive a été assez poreuse. Évidemment, il n’est pas le seul à blâmer, mais Therrien doit brasser sa formation et ce sera probablement Beaulieu qui écopera.

Info entraînement

Michael Ryder manquait à l’appel lors de la pratique du Canadien ce matin. Le numéro 73 du Tricolore a bénéficié d’une journée de traitements, mais il devrait être à son poste face aux Penguins.

Quant à Brandon Prust, lui qui a manqué la rencontre d’hier soir contre les Flyers, il s’est entraîné avec ses coéquipiers au Complexe Bell de Brossard. Prust jouera contre les Penguins, mais celui-ci ne devrait pas être à son poste face au Lightning de Tampa Bay, selon Renaud Lavoie (RDS).

Par ailleurs, Raphael Diaz, à l’écart du jeu en raison d’une commotion cérébrale, a chaussé ses patins avec ses compères. Cependant, le Suisse portait un chandail d’une couleur différente, ce qui veut dire qu’il prenait part à un entraînement où ses coéquipiers n’avaient pas le droit de lui donner des mises en échecs.