Pas question de perdre intentionnellement pour Lars Eller

Lars Eller

« Un autre jour, une autre blessure. »

Voilà les mots que Lars Eller a utilisés d’emblée, vendredi, lorsqu’il a parlé aux représentants des médias.

Le Danois a réagi au fait que son coéquipier Mark Barberio sera à l’écart de jeu pour une période indéterminée en raison de symptôme de commotion cérébrale.

Michel Therrien a perdu un autre homme dans sa formation. Il devra encore jongler avec son alignement; Darren Dietz jouera en compagnie de Victor Bartley sur la troisième paire de défenseurs.

Les blessures frappent de plein fouet le club montréalais et autant dans l’alignement du CH que dans celui des IceCaps de St. John’s, les répercussions sont visibles.

Les Canadiens et sa filiale ne participeront pas aux séries d’après-saison cette année. La campagne 2015-2016 se terminera donc hâtivement pour les deux formations, ce qui n’aide certes pas le développement des jeunes joueurs.

Même si l’enjeu n’est pas aussi important en ce moment, il n’est pas question de se traîner les pieds et de multiplier les défaites pour Eller.

« On veut que les jeunes comprennent que perdre n’est pas acceptable. On souhaite qu’ils puissent s’établir dans la culture gagnante que nous bâtissons depuis quelques années », a laissé entendre l’attaquant du Tricolore.

« C’est important qu’ils comprennent que peu importe (l’âge), on s’attend à ce que tu donnes (le maximum). »

Les propos de Lars Eller