P.K. Subban a joué avec le feu en fin de match mardi soir

pk subban - boston bruins - credit: 25stanley

Mardi soir, P.K. Subban a été le meilleur joueur du Canadien dans la victoire de 4-2 contre les Bruins. Le défenseur est tout simplement en feu avec au moins un point dans les 6 derniers matchs de l’équipe, récoltant 11 points au total.

La seule chose, c’est que Subban a failli coûter le match à son équipe en fin de rencontre. Avec 10 secondes à faire au match et le Canadien en avance 3-2, Subban a clairement déplacé le filet de ses amarres sans qu’un joueur des Bruins ne le force à faire ça.

Ce jeu vaut normalement une pénalité pour avoir retardé la partie si l’arbitre juge que c’était volontaire. Encore pire, dans les 2 dernières minutes de jeu de la 3e période ou en prolongation, c’est un lancer de punition qui est accordé à l’équipe adverse si un joueur se fait prendre en flagrant délit. C’est donc dire que si les arbitres avaient jugé que Subban avait fait ça volontairement, les Bruins auraient pu avoir un lancer de punition avec 10 secondes à faire pour égaler la marque.

Heureusement pour P.K., Tim Peel et Chris Rooney avaient rangé leur sifflet à ce moment du match et ils n’allaient pas appeler cette punition dans cette situation après un match avec aussi peu de pénalité. Tout est bien que se finit bien pour le Canadien et pour P.K., qui a joué un superbe match, mais il n’y a pas de doute qu’il s’agissait là d’un jeu très risqué parce que P.K. a donné une chance aux arbitres de faire un appel très coûteux pour le Canadien.