L’offre la plus longue proposée à Alexander Radulov serait de trois ans

Alexander Radulov et les Canadiens de Montréal ont encore du temps pour en venir à un accord. L’attaquant russe deviendra agent libre le 1er juillet prochain s’il ne s’entend pas avec le Tricolore d’ici cette date.

L’écart entre les deux clans est assez important. Les demandes contractuelles de Radu seraient de six saisons à 7 millions $ annuellement, selon Pierre LeBrun.

Du côté des Canadiens, leur meilleure offre serait de trois ans, d’après ce que le journaliste de Sportsnet, Eric Engels, a appris.

Le clan Radulov et la direction montréalaise sont donc encore loin d’être sur le même longueur d’onde.

Sur le marché des joueurs autonomes, quelques formations pourraient être prêtes à offrir un contrat de cinq ans à Radulov, d’après Engels. En revanche, il serait surprenant que le Tricolore fasse ainsi.

D’ailleurs, Marc Bergevin a noté jeudi dernier qu’il pourrait envisager d’échanger les droits de négociation d’Alexander Radulov. Un scénario que le directeur général du CH pourrait utiliser s’il croit ne pas être en mesure de conclure un pacte avec lui.