Nick Suzuki est encore meilleur dans la LNH que dans la OHL

Canadiens
Crédit photo - NHL.com

La situation est loin d’être rose pour le Canadien.

Mardi, le CH a subi une autre défaite, un quatrième revers contre la pire équipe de la LNH cette saison. C’est la première fois de l’histoire que le tricolore perd tous ses matchs face à Detroit au cours d’une même campagne.

Après la rencontre, l’entraîneur Claude Julien était furieux de la performance de son équipe.

Ce matin, le Canadien est à dix points des Hurricanes, qui font actuellement office de deuxième Wild Card. Si on veut être un peu plus positif, le tricolore n’aurait besoin que de huit points de plus pour être nez-à-nez avec les Maple Leafs, au troisième rang de la Division Atlantique.

Quoi qu’il en soit, l’espoir de voir le Canadien accéder aux séries est très très TRÈS mince.

Nick Suzuki

Tout n’est pas sombre toutefois chez les Canadiens.

En effet, Nick Suzuki ne cesse d’impressionner par son talent et son assurance sur la patinoire.

Hier, la recrue du CH a inscrit un but et une passe dans la défaite. Il a ainsi porté à 40 son total de points cette saison. Il est maintenant à égalité avec Phillip Danault au deuxième rang des pointeurs du club. Le premier rang appartient toujours à Tomas Tatar (54 points).

L’attaquant de 20 ans a inscrit dix points à ses dix derniers matchs. Durant cette séquence, il n’a été blanchi de la feuille de pointage qu’à deux reprises.

La course au Calder

Mine de rien, Suzuki est maintenant au troisième rang des pointeurs chez les recrues de la LNH. Il est à égalité avec Victor Olofsson des Sabres. Les deux premiers rangs sont occupés par les défenseurs Quinn Hughes (Canucks) et Cale Makar (Avalanche), qui ont respectivement 45 et 43 points.

Depuis le début du mois de février, Nick Suzuki est la recrue à avoir récolté le plus de points (10), devant Hughes (9). Ce dernier a toutefois disputé deux matchs de moins que Suzuki au cours de cette période.

Néanmoins, le joueur du Canadien est de plus en plus en train de faire sa niche en tant que troisième finaliste du trophée Calder. Si les nominations devaient être annoncées aujourd’hui, il serait sérieusement considéré pour être finaliste.

Meilleur que dans la OHL

La progression de Nick Suzuki est impressionnante.

Son développement cette saison est à l’image de son évolution au fil des années.

Lors de sa saison recrue dans la OHL, Suzuki avait inscrit 38 points en 63 matchs. À ses débuts dans la LNH, il a déjà dépassé cette marque en un match de moins. En gros, il a mieux débuté sa carrière dans la Ligue nationale que dans le junior.

Lors de sa deuxième saison dans la OHL, Nick Suzuki avait inscrit 96 points en 65 matchs. On a hâte de voir ce qu’il fera avec le tricolore l’an prochain!