Nick Suzuki dans la course au trophée Calder

Canadiens
Crédit photo - NHL.com

La course au trophée Calder est actuellement menée par deux défenseurs.

La recrue des Canucks Quinn Hughes a 39 points en 53 matchs depuis le début de la saison. Il est suivi de près par Cale Makar, de l’Avalanche, qui a inscrit 38 points en 43 rencontres.

En troisième position, on retrouve l’attaquant des Sabres Victor Olofsson. Celui-ci est cependant à l’écart du jeu depuis le début du mois de janvier en raison d’une blessure au bas du corps. Le Suédois devrait revenir au jeu à la mi-février.

 

Et Nick Suzuki?

Au quatrième rang des meilleurs pointeurs chez les recrues de la LNH, on retrouve le jeune centre du Canadien Nick Suzuki.

Le joueur de 20 ans a récolté 33 points, dont 10 buts, en 55 matchs cette saison. Il n’est qu’à six points du meneur Quinn Hughes.

Suzuki n’est plus qu’à un point du total obtenu par Jesperi Kotkaniemi l’an dernier. Le Finlandais avait toutefois inscrit ses 34 points en 79 matchs, soit 24 parties de plus que Nick Suzuki.

Si le trophée Calder était décerné aujourd’hui, Nick Suzuki ne l’emporterait pas. Il ne serait probablement même pas en nomination. Outre Hughes, Makar et Olofsson, l’attaquant des Blackhawks Dominik Kubalik ferait certainement partie des joueurs considérés. Ce dernier a marqué 21 buts en 52 matchs cette saison; un sommet parmi les recrues de la LNH.

Il reste encore deux mois d’action avant la fin de la saison régulière. D’ici là, il ne serait pas du tout invraisemblable que Suzuki se hisse parmi les trois meilleures recrues de la saison.

En effet, le jeune attaquant du Canadien ne cesse de s’améliorer et de gagner en confiance depuis le début de la campagne.

Après les deux premiers mois de la saison, Nick Suzuki avait inscrit 13 points en 27 matchs. Il était alors au septième rang des pointeurs chez les recrues de la Ligue nationale.

Depuis le 2 décembre, Suzuki a récolté 20 points en 28 rencontres, le deuxième plus haut total parmi les recrues durant cette période. Seul Dominik Kubalik (Blackhawks) a fait mieux depuis deux mois avec 22 points en 28 matchs.

 

Cale Makar

À l’inverse, Cale Makar a ralenti la cadence depuis son retour au jeu. Avant de rater quelques matchs au mois de décembre à cause d’une blessure au haut du corps, le défenseur de l’Avalanche avait récolté 28 points à ses 29 premiers matchs.

Depuis qu’il a réintégré l’alignement du Colorado, Makar a inscrit 10 points en 14 rencontres. Ça demeure très bon, mais c’est quand même moins bien que ce qu’il faisait au début de la saison.

 

Quinn Hughes

Depuis le 2 décembre, Quinn Hughes est le troisième meilleur pointeur parmi les recrues de la LNH. Le défenseur des Canucks a obtenu 16 points à ses 26 derniers matchs, soit quatre de moins que Suzuki et six de moins que Kubalik au cours de la même période.

À moins d’une catastrophe, Hughes sera certainement en nomination pour le Calder.

 

Les chances de Suzuki

Étant la deuxième meilleure recrue au niveau des points depuis le début du mois de décembre, Nick Suzuki pourrait très bien être finaliste au titre de recrue de l’année.

S’il poursuit sur sa progression actuelle, le jeune joueur du Canadien devra au minimum faire partie des discussions pour le Calder. Le fait que deux défenseurs aient pour le moment plus de points que lui nuit malheureusement à ses chances d’être en nomination.

Il devra également améliorer son différentiel de -6, le moins bon parmi les dix meilleurs pointeurs chez les recrues de la LNH.