Michel Therrien serait encore loin d’un congédiement

marc-bergevin-michel-therrien

La défaite de lundi soir contre les Coyotes a forcé plusieurs partisans à arrêter de rêver aux séries et à concentrer cet optimisme sur la loterie du repêchage, dont le grand prix (Auston Matthews) a grandi en Arizona.

Comme on parlait d’une équipe qui avait la chance d’aspirer aux grand honneurs en début de saison, c’est difficile de voir comment Michel Therrien pourrait survivre à tout ça derrière le banc du Canadien. Les coachs sont souvent évalués selon les attentes envers leur équipe (comme on le voit à chaque année avec le Jack Adams) et ça aurait été difficile pour le Canadien d’être encore plus loin de son objectif cette saison.

Cette situation a permis à plusieurs partisans de spéculer par rapport à un possible renvoi de Michel Therrien après la fin de la saison. Par contre, Brian Wilde, de CTV, est venu gâcher le party de ces partisans en tweetant que selon ses sources internes, Michel Therrien ne sera pas congédié.

Que l’on aime Therrien ou pas (et il y a de moins en moins de gens dans le premier camp), ce serait une décision étrange si le Canadien le gardait derrière le banc après une saison aussi désastreuse. C’est vrai qu’il a l’excuse Carey Price, mais en l’utilisant, il brûle aussi tous ses accomplissements depuis son arrivée derrière le banc de l’équipe puisque s’il est aussi important, on peut également attribuer les succès du Canadien en séries à Price.

Bref, le système de la LNH fait en sorte qu’une saison bousillée peut aider une équipe. Par contre, si tu n’apprends rien de cette saison décevante, son utilité diminue grandement parce que tu ne corrigeras pas ce qui t’a amené dans la cave de la ligue. Therrien est loin d’être le seul responsable pour ce résultat, mais en regardant le jeu de l’équipe au cours des derniers mois, ce serait incompréhensible de le ramener l’année prochaine même si ça semble être le plan de Bergevin présentement.