Michel Therrien fait quelques modifications // Raphael Diaz patine encore en solitaire

Outre les blessés, tous les joueurs du Canadien étaient sur la patinoire au Complexe Bell de Brossard ce matin.

Raphael Diaz a chaussé ses patins avant ses coéquipiers ce matin. Sa progression se poursuit lentement, mais sûrement. Le défenseur suisse devrait être en mesure de prendre part aux séries éliminatoires qui débuteront le 30 avril prochain.

Par contre, l’entraîneur-chef du Tricolore a brassé sa troupe lors de cette pratique matinale. Le pilote du Canadien a offert une promotion à Rene Bourque, en le plaçant sur le premier trio en compagnie de Tomas Plekanec et Brian Gionta. Michael Ryder a donc été envoyé sur la troisième ligne du Canadien avec Alex Galchenyuk et Lars Eller.

Hier soir, Lars Eller a parlé de la manière dont lui et ses coéquipiers ont tenté de jouer le gardien adversaire. Malheureusement pour eux, la chance n’était pas de leur côté. «Nous avons mis des rondelles au filet, nous sommes allés au filet, mais les rebonds n’ont pas été où nous voulions», a mentionné Eller, après la défaite des siens contre les Capitals de Washington.

Quant à l’entraîneur-chef du Canadien, celui-ci a noté que ses protégés n’ont pas sorti de la même façon que les autres matchs. «Notre niveau d’intensité ce soir n’était pas au même niveau qu’à l’habitude. Nous avons eu un lent départ», a indiqué Michel Therrien, lors de son point de presse hier.

Trios

Bourque – Plekanec – Gionta
Pacioretty – Desharnais – Gallagher
Galchenyuk – Eller – Ryder
Moen – Halpern – Prust
Blunden – White – Dumont

Duos

Gorges – Subban
Markov – Bouillon
Beaulieu – Drewiske
Kaberle – Weber

Le Canadien croisera le fer avec les Sabres de Buffalo jeudi soir dès 19h30. Une victoire du CH contre leur bête noire combinée à une défaite des Devils du New Jersey, ce soir, contre les Bruins permettra à la formation montréalaise de se qualifier pour le «bal printanier».

La troupe de Ron Rolston est pratiquement éliminée de la course des séries éliminatoires. Leurs moments noires plus tôt cette saison leur coûteront une place en séries.

Andrighetto dans la mire du Tricolore

Sven Andrighetto (18 points en 8 parties) s’est emparé du 1er rang des pointeurs dans les séries de la LHJMQ. Le Canadien l’a à l’oeil, selon Patrick Caisse (TVA Sports). Évidemment, ce n’est pas une nouvelle majeure de dire qu’Andrighetto est dans le tableau de chasse du CH. Jean-François Drouin avait écrit à ce sujet le 8 mars dernier sur LaPageAuxSports.

Deux candidats pour le Norris chez le CH

P.K. Subban et Andrei Markov pointent dans le top 5 des pointeurs chez les défenseurs de la LNH. C’est assez rare que deux quarts-arrières du Canadien se taillent une place parmi les cinq meilleurs.

Le coach invisible

Michel Therrien sera probablement un candidat pour le trophée Jack Adams cette année. Le pilote du Canadien a une formation qui avait terminé au dernier échelon dans l’Association Est l’an passé. Cette saison, il permet au club montréalais d’être actuellement au deuxième rang dans l’Est avec une récolte de 55 points en 39 matchs. Lisez le texte de Bertrand Raymond, «Le coach invisible».

Crédit photo : TSN