L’échange de Subban aurait causé un départ dans la direction du Canadien

Mercredi, Eric Engels nous a appris que le contrat de Matt Pfeffer, le consultant en statistiques avancées que le Canadien avait engagé il y a un an, n’allait pas être renouvelé. Ce n’était pas surprenant puisque ce n’est clairement pas la priorité de la direction actuelle et la raison de ce non-renouvellement serait encore plus évidente que ça.

Dans un texte publié lors de la nuit de mercredi à jeudi, Eric Engels a ajouté qu’une source l’avait informé que la véhémence de Matt Pfeffer dans le dossier Subban-Weber lui a peut-être coûté son emploi.

Comme tu peux t’en douter, le consultant du Canadien était extrêmement opposé à l’idée de cette transaction et selon la source d’Engels, Pfeffer aurait fait une présentation détaillée et passionnée à la direction du Tricolore pour essayer de les convaincre de ne pas compléter cette transaction. Ça n’a évidemment pas fonctionné et mercredi, Matt Pfeffer a appris que son contrat n’était pas renouvelé…

AJOUT : Pfeffer a précisé qu’il n’a jamais rencontré la direction du Tricolore pour parler de ce dossier. Sa présentation détaillée et passionnée était plutôt un document comparatif entre Weber et Subban qu’il a envoyé aux dirigeants de l’équipe.

Le Canadien dit étudier d’autres possibilités pour couvrir l’aspect analytique de l’évaluation des joueurs, mais cette histoire n’aidera certainement pas leur recrutement. C’est difficile de convaincre quelqu’un de prendre le poste de consultant en sachant qu’il n’aura pas vraiment d’impact sur les décisions finales et que s’il n’est pas d’accord avec eux, son contrat ne sera pas renouvelé.

C’est toujours bon d’avoir des opinions différentes lorsqu’un groupe prend une décision aussi importante que celle d’échanger P.K. Subban contre Shea Weber. Tu veux éviter les catastrophes causées par un dirigeant entouré de yes man qui vont s’assurer de lui plaire pour conserver leur sécurité d’emploi (l’échange de Tyler Seguin en est un bon exemple). Un débat est sain dans cette situation puisque les autres visions permettent d’attaquer le problème de plusieurs angles différents et c’est ainsi que tu trouves la meilleure solution possible.

Bien évidemment, ceux qui ne sont ultimement pas du bon côté de la décision finale doivent accepter la situation et passer à autre chose une fois que c’est terminé. Par contre, c’est extrêmement difficile de créer une culture saine du genre si ceux qui se retrouvent du mauvais côté sont toujours les mêmes et qu’ils voient leur contrat ne pas être renouvelé, ce qui semble être le cas du Canadien avec ces nouvelles informations.

La direction avait peut-être d’autres raisons pour ne pas renouveler Matt Pfeffer, mais considérant leur stratégie de relations publiques, on ne le saura jamais. Le dossier Subban est donc la seule raison que l’on a pour le moment et si le Tricolore a vraiment laissé tomber un consultant parce qu’il n’était pas d’accord avec l’une de leurs décisions, ça n’augure rien de bon pour le futur de la franchise.