Mark Barberio s’en va au Colorado

L’Avalanche a réclamé le défenseur du Canadien, Mark Barberio, au ballottage jeudi midi. Ils avaient la première priorité dans ce processus. Son arrivée au Colorado est toutefois une mauvaise nouvelle pour un autre défenseur québécois puisque l’équipe a cédé Éric Gélinas au ballottage après avoir fait cette acquisition.

Le Tricolore espérait probablement que la 2e année de contrat de Barberio allait forcer les équipes intéressées à hésiter, mais comme on parle seulement d’un impact de 750 000$, c’est très gérable pour un gars qui rend de bons services sur une 3e paire de défenseurs. C’est particulièrement le cas pour le Colorado qui a besoin de toute l’aide disponible à la ligne bleue cette année. Ironiquement, c’est probablement un ancien blogueur de Habs Eyes on the Prize, Arik Parnass, qui a probablement convaincu l’Avalanche de faire cette réclamation. Parnass est maintenant un analyste se concentrant sur les statistiques avancées pour l’Avalanche.

En 56 matchs de saison régulière dans l’uniforme du Tricolore, le défenseur québécois aura récolté 2 buts et 12 passes. Ultimement, c’est l’acquisition de Nikita Nesterov qui lui a coûté son poste à Montréal. Le Tricolore aurait probablement souhaité le même sort pour lui que celui de Zach Redmond, qui est un ancien de l’Avalanche, mais c’est le risque que tu prends en soumettant des gars au ballottage. Ça peut être un beau problème puisque ça indique que tu as trop de défenseurs capables de jouer dans la LNH, mais de temps en temps, ça va te coûter un joueur de la qualité de Barberio.