Marc Bergevin n’a pas l’intention d’échanger son troisième choix

À moins d’un mois du prochain repêchage, Marc Bergevin a un peu dévoilé ses intentions dans une entrevue accordée à NHL.com. Le CH a clairement un besoin criant au centre et malheureusement, les meilleurs joueurs qui seront disponibles lorsque le tricolore parlera au troisième rang sont tous des ailiers. Néanmoins, le directeur général du Canadien affirme qu’il n’a pas pas l’intention d’échanger son choix, à moins de recevoir une offre extraordinaire.

Marc Bergevin affirme que le 3e choix dont il a hérité est en quelque sorte une compensation pour la saison de misère de son club. Cette sélection a été acquise par la souffrance et il souhaite dédommager les partisans en repêchant un joueur qui aura un impact positif sur l’équipe pour de très nombreuses années. Il a mentionné qu’au terme de la saison 2005-2006, alors qu’il était à Chicago, le d.g. Dale Tallon avait insisté pour conserver son choix qui était justement le troisième au total. Ce choix a permis de repêcher Jonathan Toews, dont le talent et l’impact positif sur les Blackhawks ne font aujourd’hui aucun doute.

 

Un choix surprise pour le CH?

La plupart des analystes pensent que le tricolore repêchera Andre Svechnikov, Filip Zadina ou Brady Tkachuk au troisième rang. Puisque Rasmus Dahlin sera vraisemblablement sélectionné au tout premier rang par les Sabres, il ne reste qu’à voir qui les Hurricanes choisiront ensuite. Le Canadien devrait donc avoir le choix entre deux des trois joueurs mentionnés au début de ce paragraphe.

Si Marc Bergevin reconnaît que Dahlin sera très certainement choisi par Buffalo, il ouvre clairement la porte à des surprises après le premier choix. Le directeur général du Canadien affirme qu’il n ‘y a pas de Crosby ou d’Ovechkin qui sera disponible lorsque le CH parlera. Il a mentionné que parfois, des équipes vont choisir des joueurs plus tôt que ce que les listes de recrutement prévoyaient. Il s’agit de bien évaluer chaque joueur et de faire une projection sur son évolution. Ce n’est pas parce qu’un joueur est le meilleur aujourd’hui qu’il le sera dans cinq ans.

 

Bergevin veut continuer de garder Drouin au centre

Marc Bergevin avoue que son équipes a d’importantes lacunes au centre et il continue de penser que Jonathan Drouin peut jouer à cette position. La performance de l’attaquant québécois à cette position cette saison n’a certainement pas été à la hauteur des attentes. Le d.g. du tricolore refuse de parler d’un échec; il estime que de jouer au centre dans la LNH représente un énorme défi. Cet apprentissage peut prendre du temps et Bergevin rappelle que Drouin a joué au centre dans le junior et chez le Lightning.

 

La pression à Montréal

Il est clair pour Marc Bergevin que lui et sa formation ont essuyé de sévères critiques cette saison. Le dirigeant du CH reconnaît que la saison a été très difficile et qu’après 6 ans en place, il n’a pas réussi à amener sa formation jusqu’à la Coupe Stanley. Si plusieurs affirment que Montréal est le pire marché quand l’équipe perd, Bergevin préfère mettre de l’avant que c’est l’une des meilleures villes lorsque le club connaît du succès.

 

Via NHL.com