Marc Bergevin est-il un bon DG à la date limite des transactions?

Canadiens
Crédit photo - NHL.com

Les fans du Canadiens sont souvent critiques à l’endroit du travail de Marc Bergevin. Histoire de se faire une tête sur son efficacité à cette période de la saison, voici le portrait des échanges réalisés par le DG du Canadien à l’approche de la date limite depuis son arrivée à Montréal.

 

2013

  • 26 février : le CH  envoie Erik Cole aux Stars contre Michael Ryder et un choix de 3e ronde en 2013 (Connor Crisp) Léger avantage aux Stars

2014

  • 4 mars : le CH obtient Mike Weaver des Panthers contre un choix de 5e ronde en 2015 (Ryan Pilon) – Léger avantage au Canadiens
  • 5 mars : le CH obtient Thomas Vanek et un choix de 5e ronde en 2014 (Nikolas Koberstein) contre Sebastian Collberg et un choix de 2e ronde en 2014 (Jonathan McLeod) – Avantage net au Canadiens
  • 5 mars : le CH obtient Devan Dubnyk des Predators contre des considération futures – Aucun avantage

 

2015

  • 24 février : le CH obtient Devante Smith-Pelly des Ducks en échange de Jiri Sekac – Léger avantage au Canadiens
  • 2 mars : le CH obtient Torrey Mitchell des Sabres contre Jack Nevins et un choix de 7e ronde en 2016 (Vasili Glotov) – Avantage net au Canadiens
  • 2 mars : le CH obtient Jeff Petry des Oilers contre un choix de 2e ronde en 2015(Jonas Siegenthaler) et un choix de 4e ronde en 2015 (Caleb Jones) – Avantage net au Canadiens

2016

  • 26 février : le CH obtient Phillip Danault et un choix de 2e ronde en 2018 (Alexander Romanov) contre Dale Weise et Tomas Fleischmann – Avantage net au Canadiens
  • 29 février : le CH obtient Stefan Matteau des Devils contre Devante Smith-Pelly – Avantage net aux Devils

2017

  • 27 février : le CH obtient Jordie Benn des Stars contre Greg Pateryn et un choix de 4e ronde en 2017 (ce choix a ensuite été transigé aux Kings qui ont sélectionné Markus Phillips) – Très léger avantage au Canadiens
  • 28 février : le CH envoie David Desharnais aux Oilers contre Brandon Davidson – Aucun avantage
  • 1er mars : le CH envoie Sven Andrighetto à l’Avalanche contre Andreas Martinsen – Avantage net à l’Avalanche
  • 1er mars : le CH obtient Dwight King des Kings contre un choix de 4e ronde en 2018 (le CH a ensuite récupéré ce choix et a mis la main sur Allan McShane) – Très léger avantage au Canadiens
  • 1er mars : le CH obtient Steve Ott des Red Wings contre un choix de 6e ronde en 2018 (le choix a ensuite été transigé aux Blue Jackets qui ont sélectionné Tim Berni – Très léger avantage au Canadiens

2018

  • 25 février : le CH envoie Tomas Plekanec et Kyle Baun aux Maple Leafs contre Kerby Rychel, Rinat Valiev et un choix de 2e ronde en 2018 (Jacob Olofsson) – Léger avantage au Canadiens
  • 26 février : le CH obtient Mike Reilly du Wild contre un choix de 5e ronde en 2019 – Avantage net au Canadiens (pour le moment)
  • 26 février : le CH envoie Joe Morrow aux Jets contre un choix de 4e ronde en 2018 (le CH a envoyé ce choix aux Flames contre un choix de 4e ronde en 2019) – Aucun avantage

 

Bilan

En 17 transactions réalisées près de la date limite, Marc Bergevin conserve une bonne moyenne. Selon mon évaluation, le DG du Canadiens a remporté 11 de ces échanges. Il en a perdu seulement 3. Les trois autres se sont mérité un verdit nul.