Marc Bergevin a eu le dessus sur Peter Chiarelli des Bruins

Canadiens
peter-chiarelli

Chaque fois qu’on voit un joueur qu’on voudrait à Montréal être échangé ailleurs, on chiale que le DG du Canadien a été poche. Exemple parfait : moi qui pleure de voir Jagr bouger en Floride. Reste que mon souhait d’encourager Jagr au Centre Bell est purement fanatique et aucunement stratégique. Quoi qu’il en soit, Pierre Lebrun nous apprend que le DG des Bruins de Boston a lui aussi tenté sa chance avec Devante Smith-Pelly. Cette fois, c’est le directeur-gérant du Habs qui a le mieux joué ses cartes. On sait que Peter Chiarelli pourrait se faire couper si jamais son club fait mal en série ou encore pire, si les Bruins ne les font pas. Avec les Panthers dans le dos, et Jagr qui arrive en renfort, attendez-vous de voir les Bruins pousser fort (peut-être trop) pour un gars comme Erik Cole des Stars, Curtis Glencross des Flames ou Chris Stewart des Sabres.