Louis Leblanc restera-t-il dans l’organisation du CH?

louis leblanc canadiens

Louis Leblanc deviendra joueur autonome avec compensation le 1er juillet, mais si les Canadiens lui font une offre qualificative raisonnable, le choix de première ronde de la formation montréalaise en 2009 l’acceptera.

 Leblanc ne s’est pas développé comme les dirigeants du Tricolore l’avaient anticipé, mais il n’en demeure pas moins qu’il pourrait peut-être avoir un certain impact avec le CH s’il donne son 100 %. Qui sait?

« Mon rêve est encore de jouer avec [les Canadiens], mais s’il faut que ce soit avec une autre équipe, je veux avant tout jouer dans la Ligue nationale », a-t-il mentionné à La Presse.

Le joueur de 23 ans aimerait demeurer dans le giron des Canadiens, mais si le futur s’annonce plus rose ailleurs, il ne sera pas déçu. Son but ultime est d’endosser le chandail d’une équipe du circuit Bettman.

« Ma blessure à la cheville ne m’avait pas aidé l’an dernier, mais cette année, ça allait mieux, j’enchaînais mieux mes matchs. J’ai amélioré mon coup de patin et j’ai de meilleurs outils en désavantage numérique. Sur le plan individuel, mes statistiques sont un peu décevantes, mais je me suis amélioré en tant que joueur », a admis Leblanc.

L’agent de Leblanc, Pat Brisson, croit que son client doit avoir l’occasion de jouer dans la LNH que ce soit avec un maillot bleu-blanc-rouge ou un autre.

« À notre avis, Louis mérite sa chance dans la LNH, mais on va attendre de voir ce qui va se passer après que Marc et moi on se soit parlés », s’est contenté de dire Pat Brisson.

Citations : La Presse