L’incroyable scénario qui permettrait au Canadien d’accéder aux séries cette année

Canadiens
Crédit photo - NHL.com

D’entrée de jeu, il faut le dire: le Canadien ne fera pas les séries. Le tricolore n’a plus de réelles chances de se qualifier parmi les 8 meilleures équipes de l’Est depuis un bon bout. Néanmoins, j’avoue que ça m’écorche les oreilles lorsque des journalistes, analystes ou observateurs de hockey disent des faussetés. Lundi, avant le match entre le Canadien et les Panthers, j’ai entendu de la bouche de plusieurs personnes, dont Georges Laraque du 91,9 Sports, que le Canadien était déjà mathématiquement exclu des séries. C’est faux. Même après la défaite de 2-0 hier face aux Panthers, le CH a encore une microscopique chance de se qualifier pour les séries.

 

Un scénario rocambolesque, mais mathématiquement possible

Voici le classement du Canadien en ce mardi 20 mars.

Le CH a 64 points et il lui reste 9 matchs à disputer. Si le tricolore remporte tous ses matchs d’ici la fin de la saison, ça lui fera un total de 82 points au classement. Or, les Devils, qui occupent actuellement la dernière Wild Card, ont eux aussi 82 points. Donc, si le Canadien gagne ses 9 derniers matchs et que les Devils perdent leurs 10 dernières rencontres, les deux équipes termineraient avec le même nombre de points.

Lorsqu’on a ce genre d’égalité, la LNH utilise les victoires en temps réglementaire/prolongation pour départager deux formations. C’est la fameuse colonne «ROW» dans le classement. Si l’improbable scénario de 9 victoires de suite des Canadiens et de 10 défaites en temps réglementaire des Devils se concrétise, le CH aurait 33 victoires «ROW», contre 32 pour les Devils. Le CH passerait donc devant les Devils pour leur ravir la dernière place en séries. Pour que ça arrive, le tricolore doit gagner toutes ses parties restantes en temps réglementaire ou en prolongation. Une seule fusillade, peu importe son issue, annulerait toute chance de qualification. En revanche, les Devils ne doivent pas se rendre en prolongation une seule fois. Ils doivent perdre tous leurs matchs en temps réglementaire.

 

Les Panthers ne doivent plus gagner

Pour que ce scénario aussi réaliste qu’un film de James Bond se réalise, il faut aussi que les Panthers arrêtent de gagner. Avec 7 victoires à leurs 10 dernières rencontres, les joueurs des Panthers se rapprochent dangereusement et réellement des séries. L’équipe de la Floride a présentement 79 points. Donc, s’ils obtiennent 2 points ou moins d’ici la fin de la saison, ils ne seront pas une menace pour la dernière Wild Card.

Les Panthers ont 12 matchs à disputer d’ici la fin de la saison. Il faudrait donc qu’ils connaissent une fin de calendrier horrible. Pourtant la chose demeure mathématiquement possible. Il est important de noter que les Panthers ne disputeront aucun autre match contre les Devils. Cette donnée rend possible une fin de saison sans victoire pour les Panthers ET les Devils.

 

Les Hurricanes, les Rangers et les Islanders sont à surveiller

En plus d’une déconfiture combinée des Panthers et des Devils, le Canadien a aussi besoin que les Hurricanes (73 pts, 10 matchs à jouer), les Rangers (72 pts, 10 matchs à jouer) et les Islanders (70 pts, 10 matchs à jouer) ne gagnent pas trop de matchs. Si l’une de ces 3 trois équipes atteint le plateau des 83 points, le Canadien sera officiellement éliminé.

 

Tout ça pourrait changer ce soir

Il faudra surveiller le match Devils-Sharks ce soir, puisque si les Devils obtiennent au moins un point dans cette rencontre, ça voudra dire que le tricolore n’a RÉELLEMENT plus aucune chance mathématique d’accéder aux séries.