L’hypocrisie du débat sur les combats

Gelinas 1
Gelinas 2

Gelinas 3

Avertissement : ceci n’est pas un texte qui débat la présence des combats dans la LNH. C’est plutôt un texte qui questionne l’existence du débat ainsi que son timing. Également, je ne planterai pas (trop) Luc Gélinas. C’est simplement que ces 3 tweets prouvaient trop bien mon point. 

Donc, suite à la blessure effrayante de George Parros mardi soir au Centre Bell, le débat fait rage par rapport à la présence des combats au hockey et dans la LNH. Ceux qui sont contre la présence de ces combats profitent de l’incident Parros pour établir leurs arguments et ramener leurs opinions dans la pensée publique.

C’est correct d’être pour ou contre les bagarres dans le circuit Bettman. Tout le monde a droit à son opinion et c’est important de respecter ces opinions. Toutefois, je trouve ça dégueulasse de profiter d’un incident comme celui de Parros pour ramener le débat sur la table. Si vous voulez faire un débat, faites le pendant la saison morte, les Olympiques, le camp d’entraînement, mais pas en jouant sur les émotions après un accident si épeurant.

En plus, le fait de faire le débat à ce moment montre à quel point la position de plusieurs est hypocrite. C’est là que les tweets de Luc Gélinas (qui dans ce cas-ci, résument pas mal l’évolution de la pensée de plusieurs partisans) deviennent intéressants.

Commençons avec le premier. Gélinas nous dit que George Parros a reçu un plus bel accueil que celui des gars qui sont avec l’équipe depuis quelques saisons. On retrouve notamment des anciens favoris de la foule comme Markov et Desharnais. Cela démontre bien la popularité de Parros auprès des partisans. L’auteur de ces lignes ainsi que le blogue ont démontré le même enthousiasme par rapport à Parros. Donc, l’amour autour de Parros ne provenait pas seulement des gens qui étaient au Centre Bell mardi soir.

Pourtant, Parros n’est pas apprécié pour les buts qu’il va marquer ou son apport sur l’avantage numérique que mentionne son compte Twitter. Parros est aimé à Montréal, car c’est un des meilleurs batailleurs de la ligue en plus d’avoir une personnalité plus qu’attachante.

Cela nous amène au 2e tweet de Gélinas qui est survenu après le 1er combat entre Orr et Parros qui a été gagné par la nouvelle acquisition du CH. C’était le 1er combat dans un match qui nous a offert 5 batailles, dont celle qui a fait le tour des nouvelles alors que Parros se soit blessé.

Par contre, avant cette blessure, les 3 combats qui avaient eu lieu au Centre Bell avaient soulever la foule qui appréciait le spectacle, particulièrement après les victoires de Parros et Tinordi. C’était la même chose lorsque Moen a cédé à la pression et a laissé tomber les gants au grand plaisir du public.

Quel est le point dans tout cela? Que le public ADORE les combats. C’est vrai que le Centre Bell est rapidement devenu silencieux après l’incident Parros, mais c’est normal après un incident si effrayant et (heureusement) si rare.

Quelle fut la réaction de la grande majorité des médias après cet événement? On doit interdire les bagarres. En se basant sur un incident isolé, les scribes ont ressorti un argument aussi vieux que la LNH elle-même.

C’est comme si, lors de l’incident Roy-Boudreau, la vitre était tombée et avait blessé un joueur et qu’on aurait demandé une suspension de Roy pour 25 matchs. Ça aurait transformé un événement qui a fait l’unanimité en quelque chose de controversé.

C’est la même chose avec Parros. La majorité des fans aiment les bagarres. Lors du dernier vote à ce sujet en 2012, 98% des joueurs avaient voté pour garder les bagarres dans la LNH. On peut donc dire que les joueurs, eux aussi, veulent les bagarres dans leur ligue. Ce n’est pas un rare incident qui va changer cette pensée ou qui justifie la présence d’un débat là où il n’y en a pas.

Même les DGs qui veulent voir les bagarres disparaître ne tombent pas dans l’hypocrisie ne voulant pas jumeler leur cas à l’incident Parros. Ray Shero a mentionné vouloir voir ce débat plus souvent et non pas lors d’incident de ce genre. Shero est un des 3 DGs qui a déclaré vouloir sortir les bagarres de la LNH.

Bref, faites vos débats sur la bagarre tant que vous voulez, mais s’il vous plait, ne le faites pas suite à un incident en vous servant d’un incident isolé qui est survenu 10 secondes après que le Centre Bell soit debout pour féliciter la victoire de Jarred Tinordi contre Carter Ashton pour jouer sur les émotions des gens.

C’est tout simplement hypocrite d’encenser Parros après sa victoire contre Orr avant de se demander 12 heures plus tard si l’on doit retirer les bagarres dans la LNH.