L’heure de la retraite a sonné pour Andrei Markov

Embed from Getty Images

Jeudi après-midi, Igor Eronko a tweeté que l’agent d’Andrei Markov lui avait confirmé que le défenseur russe de 41 ans allait prendre sa retraite. Il termine sa carrière avec une Coupe Gagarine, un championnat mondial, deux présences au match des étoiles de la LNH et 990 matchs dans la LNH, tous avec le Canadien.

Cette décision n’est pas trop surprenante parce que ça avait été une saison difficile pour Andrei Markov. Il avait notamment eu de la difficulté à se trouver une équipe en début de saison en plus de manquer un mois et demi à cause d’une blessure après avoir joué un seul match.

Au moins, dans la dernière victoire des siens en séries, c’est lui qui a créé le but gagnant. La pandémie n’a pas affecté sa fin de saison puisque son club a eu le temps de se faire éliminer par Jokerit en six matchs lors de la première ronde des séries de la KHL.

On se rappelle évidemment d’Andrei Markov pour son long passage avec le Canadien. Il a joué son premier match avec l’équipe en 2000 et il est retourné en Russie seulement en 2017. Il a notamment manqué juste deux matchs en l’espace de quatre saisons après avoir perdu pratiquement deux saisons complètes à cause de blessures (2010-11 et 2011-12).

Le défenseur russe a reçu des votes pour le trophée Norris au cours de six saisons. Sa meilleure position a été une sixième place. Il a atteint ce niveau deux fois en 2007-08 et 2008-09. En plus de ses 990 matchs de saison régulière avec le Canadien, il a joué 89 matchs de séries.

Les séries de 2014 ont été ses meilleures chances de soulever la Coupe Stanley. Cette année-là, il avait joué une moyenne de 26 minutes par match en séries, ce qui était la deuxième meilleure moyenne du club derrière P.K. Subban. Il avait aussi obtenu 10 points.