Calem Burger

Les moments marquants de la carrière de Pacioretty à Montréal

Canadiens

Ça y est: après des mois de spéculations et de rumeurs de transactions, le dossier Max Pacioretty est maintenant définitivement clos chez le Canadien. L’attaquant qui fêtera ses 30 ans le 20 novembre prochain pourra célébrer cet anniversaire à Las Vegas, puisque c’est dans cette ville qu’il poursuivra sa carrière.

Le tricolore perd son capitaine, son attaquant le plus talentueux, un homme impliqué dans sa communauté, un père de famille à l’attitude irréprochable à l’extérieur de la patinoire, mais surtout: le seul marqueur régulier de 30 buts qu’ait eu le CH au 21e siècle.

 

Des débuts tranquilles à Montréal

C’est au 22e rang du repêchage de 2007 que le Canadien a jeté son dévolu sur un attaquant américain qui venait de connaître une saison de 21 buts et 42 passes en 60 matchs avec les Musketeers de Sioux City, dans la USHL.

Après une saison 2007-2008 passées avec l’Université du Michigan, Max Pacioretty s’est amené avec le Canadien dès la saison 2008-2009. Il a disputé 34 rencontres avec le tricolore, récoltant seulement 3 buts et 8 passes. L’année suivante, l’ailier gauche a fait à peine mieux avec une récolte de 3 buts, 11 passes en 52 parties Dire que Pacioretty a connu un lent départ serait un euphémisme.

 

2010-2011 : la saison où tout est arrivé

À sa troisième saison avec le CH, Max Pacioretty a véritablement commencé à déployer son talent et prouver que sa sélection en première ronde n’était pas une erreur. En 2010-2011, l’attaquant qui n’était alors âgé que de 22 ans a obtenu 24 points, dont 14 buts en seulement 37 rencontres. Cette éclosion a toutefois été freinée de manière brutale par le défenseur des Bruins Zdeno Chara, le 8 mars 2011.

 

Max Pacioretty se marie

Quelques mois plus tard, en juillet 2011, Max Pacioretty a épousé Katia Afinogenova, la sœur de l’ex-joueur de la LNH Maxim Afinogenov. Selon certaines sources, P.K. Subban aurait été le seul joueur du Canadien à avoir assisté aux noces qui ont eu lieu dans la région de New York. On a aujourd’hui pas mal de misère à s’imaginer une grande amitié entre Subban et Pacioretty! Rassurez-vous: c’était aussi le cas à l’époque, puisque tout juste avant le début de la saison 2011-2012, les deux joueurs en sont venus aux coups lors d’une pratique.

Cette petite escarmouche n’a toutefois pas empêché Pacioretty de connaître une saison du tonnerre. Celui qu’on a ensuite surnommé Wolverine est revenu au jeu dès le début de la saison, malgré sa commotion cérébrale et sa fracture de la 4e vertèbre cervicale. Il a complété sa première saison de 30 buts avec une récolte totale de 65 points (33-32) et s’est vu décerner le trophée Bill Masterton. L’été suivant (août 2012), le Canadien lui a fait signer une prolongation de contrat de 27 millions/6 ans. Ce contrat s’est rapidement révélé être une véritable aubaine.

 

Max Pacioretty réplique à Denis Coderre

Après une saison écourté par le lock-out, Pacioretty a connu sa meilleure saison de franc-tireur en 2013-2014, terminant l’année à un but du plateau des 40 filets. Alors que son coéquipier David Desharnais connaissait un début de saison difficile, le nouveau maire de Montréal Denis Coderre ne s’est pas gêné pour demander que le Québécois soit expédié dans la ligue américaine. Max Pacioretty est l’un des membres du CH qui s’Est porté à la défense de Desharnais.

 

Papacioretty

Quelques semaines plus tard, Max Pacioretty et son épouse sont devenus parents pour la première fois, alors que Katia a donné naissance à leur fils Lorenzo. En juin 2015, le couple a eu un deuxième garçon baptisé Maximus Raymond. Ils complété leur tour du chapeau avec la naissance de James Carter en juillet 2017. Max et Katia seront d’ailleurs parents une quatrième fois d’ici la fin de l’année. Le couple attend son quatrième garçon en décembre. Il semble cependant que ce quatrième mousquetaire grandira toutefois à Las Vegas, plutôt qu’à Montréal.

 

Petite escapade à Boston

En mars 2015, Max Pacioretty s’est associé avec McDonalds, qui a lancé le Max 67, un sandwich spécial conçu en l’honneur du joueur des Canadiens. Celui-ci s’est même rendu incognito à Boston pour distribuer son sandwich à des fans des Bruins.

 

Un honneur beaucoup plus grand

Quelques mois plus tard, quelques semaines avant le début de la saison 2015-2016, Max Pacioretty a été élu par ses coéquipiers capitaine du Canadien. Il est devenu le 29e joueur à porter le C du tricolore. Selon Marc Bergevin, le vote a été quasi-unanime au sein des joueurs du Canadien. Quelques mois plus tard, on a eu des raisons de croire que P.K. Subban aurait pu être un des seuls membres de l’équipe à ne pas avoir voté pour Pacioretty. En effet, après une sortie virulente de Subban à la suite d’une défaite gênante, un étrange regard de la part de Pacioretty a laissé les partisans penser que la relation entre le nouveau capitaine et le talentueux défenseur n’était pas excellente.

 

Le pire capitaine de l’histoire du CH?

On connaît la suite: P.K. Subban a été échangé aux Predators et plusieurs estiment encore aujourd’hui que Pacioretty est le grand responsable du départ du fougueux défenseur. En septembre 2016, moins d’un an après la nomination de Pacioretty en tant que capitaine, le journaliste sportif Michel Villeneuve y est allé d’une bombe sur les ondes du 106,9. Celui-ci a affirmé que l’entraîneur du tricolore Michel Therrien avait affirmé au cours de l’été que Max Pacioretty était le pire capitaine de l’histoire du Canadien.

Et il n’y a pas que dans les médias où le nom de Max Pacioretty a été écorché. En effet, même s’il portait le C avec le Canadien, Pacioretty a été boudé du groupe de leaders de l’équipe américaine à la Coupe du monde de hockey 2016. L’entraîneur John Tortorella a également manifesté sa déception face à au niveau de jeu de Pacioretty. Ce dernier a été le joueur le moins utilisé de la formation américaine face à Équipe Canada et Tortorella a carrément affirmé en point de presse que Pacioretty devait en donner plus. Les États-Unis ont ensuite été vaincus 3-0 par l’Europe et Pacioretty a écopé en étant placé sur le quatrième trio.

De retour à Montréal, les choses ne se sont pas vraiment améliorées pour Pacioretty, puisqu’il a également été écorché par son entraîneur Michel Therrien. En novembre 2016, après un lent début de saison de son capitaine, Therrien n’a pas hésité à déclarer que Pacioretty devrait aller plus souvent chercher la rondelle au lieu de l’attendre.

Trois mois plus tard, Michel Therrien était congédié. Max Pacioretty a-t-il eu son mot à dire dans cette décision ? Difficile à dire, mais on peut facilement penser que oui.

 

L’arrivée de Jonathan Drouin

En 2017, le Canadien a remplacé Michel Therrien par Claude Julien. Au cours de l’été, Marc Bergevin a vu Radulov quitter pour Dallas, Markov partir en KHL et a échangé son meilleur espoir à la défense contre Jonathan Drouin. La plupart des fans et des observateurs s’attendaient à voir Drouin et Pacioretty devenir le duo dynamique de l’attaque du CH. Les deux joueurs ont débuté sur de bonnes bases en s’entraînant ensemble au cours de l’été. Pacioretty a été le mentor de Drouin à son arrivée à Montréal. Malheureusement, la chimie n’a véritablement jamais semblé au rendez-vous pour ces deux joueurs sur la patinoire. Pacioretty a connu sa pire récolte de points depuis 2010-2011 avec seulement 17 buts et 20 passes en 64 rencontres. Jonathan Drouin n’a fait guère mieux avec 13 buts et 33 passes en 77 matchs.

 

Un échangé difficile à compléter

Marc Bergevin n’a pu que constater que rien ne marchait pour son équipe: Carey Price n’était plus le même, la défensive «améliorée» était désastreuse et rien ne fonctionnait à l’attaque. Dès le mois de décembre dernier, le DG aurait donc commencé à vouloir échanger son capitaine, qui était probablement le joueur ayant la plus grande valeur sur le marché des transactions en raison de ses qualités de marqueur et la saison et demie qu’il restait à son contrat-aubaine de 4,5M$ par année. Après une transaction avortée avec les Kings de Los Angeles et une mascarade au tournoi de golf de Pacioretty, cette interminable saga vient enfin de connaître son dénouement.